Rwanda : formation de négociatrices africaines pour accélérer la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat

L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’OIF, a organisé, avec le soutien du Rwanda, du 14 au 18 octobre 2019, à Kigali (Rwanda), un atelier de formation des négociatrices francophones d’Afrique subsaharienne pour accélérer la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat.

JPEG - 61.6 ko

Cette rencontre a permis à 24 négociatrices francophones issues de la région subsaharienne de renforcer leurs connaissances et savoir-faire dans la perspective de leur participation à la 25e Conférence des Parties (CdP25/CoP25) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tiendra à Santiago au Chili en décembre 2019. Quatre négociatrices francophones recevront également un appui financier, dans le cadre de ce projet, pour leur participation à la CdP25.

Les domaines suivants ont été abordés :
• les règles encadrant la mise en œuvre de l’Accord de Paris ;
• les mécanismes de coopération entre les États pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris ;
• la finance climat ;
• l’adaptation et l’atténuation dans l’Accord de Paris
• le genre dans les négociations sur le climat,
• les outils d’aide à la négociation
• le leadership et la prise de parole en public, etc.

Cet événement a été réalisé avec le soutien du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères de la France, du Ministère canadien « Environnement et changement climatique », et du Centre de recherches pour le développement international du Canada.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le 14 octobre 2019, le Ministre de l’Environnement du Rwanda, Vincent Biruta, a remercié tous les partenaires d’avoir choisi le Rwanda pour accueillir l’atelier et pour leur soutien afin qu’il se déroule dans les meilleures conditions.

Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade de France à Kigali, Jérémie Blin, a poursuivi en relevant la pertinence d’organiser cette deuxième formation des négociatrices francophones d’Afrique subsaharienne à Kigali : le Rwanda étant un acteur impliqué de la lutte contre le changement climatique, un modèle en matière de promotion des femmes et un pays pleinement engagé en faveur de la Francophonie.

JPEG - 76.8 ko

Prenant la parole, David da Silva, Conseiller Politique, représentant la Haute-Commissaire du Canada au Rwanda, a indiqué que son pays était pleinement investi dans la mise en œuvre complète de l’Accord de Paris et du Plan d’action pour l’égalité des sexes dans le cadre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques : « le Canada croit que donner aux femmes et aux filles des chances égales de réussir par une participation accrue à la prise de décision ou à un accès plus équitable aux ressources, est un puissant levier de croissance économique et de développement social. Y compris pour les pays de la francophonie africaine ! ».

Directeur du Bureau régional de l’OIF pour l’Afrique centrale, basé à Libreville (Gabon), Boubacar Noumansana a souligné la volonté de la Francophonie de faire de l’égalité homme-femme un outil de lutte contre les changements climatiques, rappelant le lancement en 2016, par l’IFDD, d’une Initiative « genre et climat », en phase avec l’Accord de Paris. Il a notamment rappelé que « les rares négociatrices des pays en développement, particulièrement d’Afrique, avaient besoin de renforcer leurs capacités pour défendre au mieux les intérêts de leurs pays et contribuer à la prise en compte la situation des populations les plus vulnérables. ».

M. Noumansana a par ailleurs remercié le Canada et la France pour leur appui constant aux activités de l’IFDD en général et de cet atelier en particulier, avant de saluer les efforts remarquables et soutenus du Rwanda tant en matière de protection de l’environnement, que dans le domaine de la promotion de l’égalité femme-homme.

* Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, République Démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Tchad

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire