Biens culturels : un parfum de reprise à fin août [étude complète payante] – Gfk.com

de blockbusters attendues dans les mois à venir.
Le Top 20 des meilleures ventes de biens culturels physiques neufs reflète bien la situation, animé par le livre et le jeu vidéo (détails ci-dessous).
Si le canal Internet et la GSA ont logiquement augmenté leur poids pendant le confinement. Néanmoins, l’étude GfK « Pratiques culturelles post-confinement » montre que es Français ont surtout priorisé leurs achats à la faveur des biens alimentaires et de première nécessité (dont les équipements informatiques). Alexandra Landes, consultante senior Panel Consommateurs Entertainment, révèle : « Aussi surprenant que cela soit, les achats sur Internet n’ont pas massivement converti sur l’univers des biens culturels physiques. Notre panel consommateurs révèle même une baisse de -16% d’acheteurs actifs sur Internet pendant le confinement, et -21% entre la semaine du 11 mai et fin juin 2020. »
A contrario, les données Panel Consommateurs Biens Culturels relèvent l’engouement continu pour le jeu vidéo dématérialisé, logiquement boosté pendant le confinement avec un pic à +130% d’acheteurs (jeux complets PC, console, mobile).
Livre : forte dynamique en région et en librairie
Pilier des biens culturels, le marché du Livre présente une activité en recul à fin août, soit 1,8Md d’euros de chiffre d’affaires sur la période (-9%) et qui représente 166 millions d’exemplaires écoulés. Cependant, « depuis mi-mai, les Français ont fortement réinvesti l’univers avec une dynamique plus forte en régions, précise Camille Oriot, consultante senior Livres. Celles-ci affichent un CA à +13%, auxquelles GSS Culturelles (+13%) et librairies de niveau 1 (+18%) sont les plus fortes contributrices à la croissance. »
L’univers Librairie gagne sur les profils de gros acheteurs, les données GfK Panel Consommateurs Biens culturels révélant un niveau de dépenses moyennes de 56€ par acheteur depuis la fin du confinement, soit quasiment le double par rapport à la même période 2019.
Côté tendances, les éditeurs ayant décalé leurs nouveautés, le fonds participe le plus à la dynamique de reprise : +18% en volume (S.20-35 2020). Les univers plébiscités par les lecteurs sont la Littérature générale (+16%), la Jeunesse (+19%) et la Bande Dessinée (+17%).
Dans le top des meilleures ventes post-confinement, les auteurs stars affichent de très belles performances en 3 mois de ventes. Parmi les nouveaux visages, notons l’ouvrage de Cyril Lignac en une prolongation logique du succès de l’émission « Tous en cuisine ».
Biens culturels: les Français ont-ils changé leurs habitudes?
Modes d’achat, points de vente privilégiés, nouveaux profils consommateurs, mapping des enseignes influentes, évolution des âniers moyens…
Obtenez les réponses maintenant avec notre étude syndiquée « Biens culturels: mode de consommation et d’achat post-Covid19 » : téléchargez la présentation détaillée ici
Précision méthodologique Fonds : EAN parus les années précédentes, soit dans notre analyse titres 2019 et années antécédentes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire