Grand Palais 2024 : une équation risquée pour la RMN-GP – Le Journal des Arts

PARIS Le grand projet de restauration du monument est revu à la baisse, mais pas le budget qui reste colossal. Alors que la fréquentation des expositions a chuté dès 2019, la trajectoire financière de l’établissement culturel public apparaît peu assurée. Alors le Grand Palais va bientôt fermer ses portes, le 31 décembre, pour des travaux de rénovation longtemps repoussés, la Réunion des musées nationaux-Grand Palais (RMN-GP) s’apprête à en financer le coûteux chantier. Si le projet a été revu à la baisse quant à sa dimension architecturale, le budget, lui, n’a pas bougé. Pour contribuer à l’addition colossale de 466 millions d’euros, l’établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) prévoit toujours d’emprunter 150 millions d’euros sur trente ans, entraînant des remboursements de 7 millions d’euros au minimum par an. Une décision prise en 2018 alors que ses activités dégageaient des bénéfices….

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire