Fab@brest : La fabrication numérique pour tou.te.s – A-brest

Le projet « Fabrication pour tous » vise à renforcer les habilités des brestois-es en matière de numérique et à consolider une culture partagée du numérique sur le territoire.
Il s’inscrit dans la stratégie numérique des collectivités, Brest (ville connectée et coopérative) et Brest métropole (Brest Horizon Digital)…Il est aussi un terreau pour la construction du projet Fabcity qui porte l’ambition d’une ville auto-suffisante et globalement connectée à l’horizon 2054. Pourquoi ce projet ?
Après avoir accompagné l’accès à Internet et les usages citoyens du numérique, la Ville de Brest se propose de coordonner le projet Fab@Brest pour développer les usages de la fabrication numérique sur Brest, de diffuser cette culture du « Faire » (Makers) et ces usages innovants dans la ville.
Coordonné par le service Médiations et Usages Numériques de la ville de Brest au sein de la Direction de la Proximité, ce projet bénéficie de financements dans le cadre du Programme Opérationnel Fonds Européen du développement Régional (FEDER) , et plus particulièrement au titre du volet « Favoriser le développement des pratiques et cultures numériques ».
La fabrication numérique s’inscrit dans la logique de développement d’une culture partagée sur le territoire. Les lieux de fabrication sont des espaces de découverte, d’apprentissage, d’expérimentation, d’innovation, de rencontre et de partage autour du « faire » pour les habitants, qu’ils soient professionnels, bénévoles, étudiants et quel que soit leur champ d’activité.
La fabrication numérique est promue comme support à la coopération et à la co-construction de projets avec une diversité d’acteurs dans un objectif de croisement des publics, et d’émergence et de partage d’une culture commune.
Au-delà de l’utilisation des machines dans les différents lieux, la fabrication numérique est un élément d’émancipation et de capacité d’agir. Le fait de fabriquer ou de réparer un objet permet à la personne de sentir valoriser, de prendre confiance en soi.
La ville de Brest voit dans la fabrication numérique un véritable outil de médiation numérique y compris pour des personnes éloignées du numérique. Elles font du numérique sans le savoir facilitant le travail des médiateurs pour aborder avec elles l’accès au numérique.
Sur la méthode de conduite du projet :
Fab@Brest est un projet collaboratif où tous les acteurs sont impliqués dans les différentes phases du projet.
Qui sont les acteurs ?
Toutes les structures qui proposent de la médiation numérique sur le territoire souhaitant utiliser la fabrication numérique comme support à leur projet d’éducation populaire ( Voir le guide )
• Les fablab de Brest : Ubo Open Factory, IMT Atlantique, Les Fabriques du Ponant, Le Tyfab de la Maison du libre
• Les papifab – la proposition est faite aux Papi (Points d’Accès Publics à Internet) d’évoluer vers la fabrication numérique en proximité. Aujourd’hui plusieurs structures se sont engagées et proposent en proximité des activités de fabrication numérique à leurs publics. Pour les habitants c’est la possibilité d’être initié à la création : codage, robotique, impression 3D,… via des projets concrets. Les publics et activités y sont variés
•Le secteur associatif et les structures agissant avec différents publics et sur des sujets variés (socioculturel, social, éducatif, culturel,….).
Quels sont les objectifs du projet ?

•Développer une culture partagée du numérique par tous
•Renforcer l’appropriation du numérique par les acteurs et citoyens du territoire
•Faire se rencontrer et développer les coopérations entre des mondes : acteurs de l’éducation populaire, de l’éducation (écoles, université), entreprises (participation aux groupes de travail, participation aux évènements..)
•Coordonner et animer le réseau des acteurs de la fabrication numérique sur le territoire
•Mutualiser les ressources (compétences, matériels, connaissances)
•Outiller les acteurs (connaissances, matériels…)
•Accompagner les actions et initiatives conduites (conseils, soutien logistique, constitution de référentiels et d’outils partagés et disponibles…)
•Rendre visible les lieux, les acteurs et leurs initiatives via la création d’un parcours de la fabrication numérique sur Brest
•Dépasser les stéréotypes de genre trop présents dans le monde du numérique
Les différentes étapes du projet :
1 Etat des lieux
L’état des lieux a été réalisé auprès des fablabs, des papifabs, et des acteurs de différents secteurs (de l’éducation populaire, social, culturel) pour connaître leurs besoins et attentes sur la fabrication numérique mais aussi voir ce qu’ils peuvent apporter. Des grands axe de travail ont été identifiés : https://www.a-brest.net/article23064.html
2 Le lancement des groupes de travail
Des groupes de travail se sont ainsi constitués autour de trois thèmes : la communication, la mutualisation des matériels, et la mutualisation des savoirs et savoir faire : https://www.a-brest.net/article23596.html
3 Bilans
Vous trouverez un premier bilan de l’année 2019 : https://www.a-brest.net/article23775.html et sa présentation : https://www.a-brest.net/IMG/pdf/presentation-fab_brestbilan2019.pdf

Réalisations du groupe de travail Communication
• Création d’un guide de la fabrication et fabrication numérique

Ce guide aide à trouver un lieu à proximité, accessible à tous, pour découvrir, bricoler, expérimenter, réparer, échanger, partager. Il présente chaque structure qui accueille les habitants, de tout âge, pour les accompagner, pour les former, et ainsi rendre accessible cette culture du faire : de la simple découverte du numérique aux fablab, en passant par des ateliers de code, des ateliers autour de la robotique, la découverte et l’utilisation des machines comme l’imprimante 3D, la découpeuse laser pour fabriquer des objets ou bien même en réparer. Le guide la fabrication numérique est distribué lors de la fête de la science, accessible dans les mairies de quartiers ainsi que dans les structures partenaires.
https://www.a-brest.net/article24285.html
• Elaboration d’un cahier des charges pour la construction d’un site participatif
Réalisations du groupe de travail concernant la Mutualisation des « savoirs et savoir-faire »
Des ateliers sont proposés tout au long de l’année pour accompagner les acteurs à monter en compétence. Ces temps de d’ateliers sont des lieux de partage des pratiques et servent souvent d’accélérateur pour de nombreux projets en raison d’une meilleure connaissance des uns et des autres
Plusieurs formes d’ateliers sont ainsi proposées à destination des médiateurs, acteurs pour développer des compétences, techniques et/ou pédagogiques.
•Un cycle d’ateliers autour des initiations des machines imprimante 3d, découpeuse vinyle, fraiseuse numérique, la découpeuse laser.

•Les ateliers Papifab,
animés par les Petits Débrouillards sont des temps de formation ouverts aux animateur.trices et médiateur-trices numériques des Papis qui animent ou souhaitent animer des projets d’animation autour de la fabrication numérique dans leur structure auprès de leur public. C’est un rendez-vous mensuel pour les animateurs-trices de Brest. Ces ateliers émanent des envies des acteurs. Le programme des ateliers est établi avec eux. https://www.a-brest.net/article24220.html
Pendant les périodes de confinement, ils ont été proposé en distanciel.

Des capsules vidéos ont été réalisées afin de présenter et valoriser les projets des participants et de leurs activités : BricoF@b 2020 Fabriquer, Apprendre, Partager
• Atelier sur du processing code créatif animé par l’association les Portes Logiques (Quimper). Découverte du code créatif : comment allier la programmation à de l’art visuel Fab@brest
• S’initier au potentiel d’un fablab
Cet atelier est proposé pour pouvoir découvrir l’univers d’un fablab et ses possibilités. Il permet de créer un objet sur la journée tout en s’initiant aux machines d’un fablab. Il est notamment proposé aux personnes qui souhaitent participer au hackathon pédagogique

• L’atelier de créativité et de fabrication =>Hackathon ou marathon créatif
La ville de Brest organise des temps de formation animé par les Petits Débrouillards Bretagne structurée comme un hackathon (marathon créatif) de deux jours à destination des animateurs, des médiateurs numériques, agents des médiathèques et des milieux éducatifs, culturels, du social, de l’économie sociale et solidaire, de l’environnement… pour imaginer et réaliser en équipe des outils à vocation pédagogique. La finalité est de permettre aux stagiaires de se construire une culture commune sur la fabrication numérique, de découvrir l’écosystème des fablabs, de rencontrer différents réseaux d’acteurs, dans la perspective de transposer dans le domaine professionnel.
Différents projets :
Maitre enchanteur noël L’Art-Mallette LIVETRAM Réalisations du groupe de travail « Mutualisation des matériels »
Par ce projet la ville de Brest souhaite rendre accessible aux habitants dans les différents quartiers de la ville, des machines à commandes numériques tels que la découpeuse laser, imprimante 3D, la fraiseuse numérique . L’objectif est que ces usages ne soient pas uniquement dédiés aux étudiants ou aux entreprises.
• La ville s’est appuyé sur les compétences techniques du groupe Mutualisation des matériels pour acheter des machines répondant aux besoins de deux structures de quartiers. La ville de Brest a mis à disposition une découpeuse laser que l’on peut retrouver au Centre social de Kerourien, mais aussi une fraiseuse numérique au Patronage laïque de la Cavale blanche avec le souci de complémentarité et de mutualisation des compétences sur le territoire.

• Un recensement du matériel disponible mutualisable a été effectué par les acteurs sur le territoire
Ce qui se fait déjà dans le service Médiations et Usages Numériques :
• La mise à disposition de matériels de création : imprimantes 3D, découpeuses laser, découpeuses vinyles, matériels électroniques pour aider les acteurs à développer leurs projets au sein de leur structure dans le cadre notamment de l’appel à projets multimédia de la ville de Brest. En privilégiant la mutualisation des matériels dans une logique d’optimisation des ressources mais aussi de dynamique de réseau.
https://www.a-brest.net/article24434.html
• Le prêt de matériel pour ceux qui souhaitent se lancer en douceur dans la fabrication numérique, mallette de robots, imprimante 3D, découpeuse vinyle…
• L’accompagnement des nouveaux projets et leur facilitation . Ex. : mise en place de nouveaux Papifabs dans les quartiers qui peut nécessiter un accompagnement méthodologique, matériel, logistique, technique, juridique
La valorisation des apprentissages : de la réflexion à la mise en place des open badges.
Cette réflexion a commencé à l’automne 2019. Un temps de travail animé par Fabien Paquereau – DRAAF/Association reconnaître- et Maëlle Vimont – Association PING – du collectif « Badgeons Les Pays de la Loire » a été organisé pour les acteurs du réseau Fab@brest, ainsi qu’une conférence grand public pour alimenter la réflexion.
https://www.a-brest.net/article23558.html
https://www.a-brest.net/article23592.html

La ville de Brest accompagne dans le groupe « Mutualisation des savoirs et savoir-faire » la démarche de création de badges numériques.
Les open badges du réseau Fab@brest ont deux objectifs :
• Faciliter la mutualisation des matériels dans le réseau et ainsi rendre plus facile l’accessibilité des machines pour les usagers dans les différentes structures
• Valoriser les savoirs et savoir-faire informels des personnes. Ces badges peuvent être intégrés dans un cv, mais l’enjeu est surtout dans un premier temps la prise de conscience individuelle d’une acquisition de compétences.
Le déploiement est prévu pour premier semestre 2021.
Soutenir la dynamique de réseau Fête de la science
Lors de la Fête de la science des acteurs de la fabrication se réunissent dans le Fabuleux laboratoire . Les visiteurs peuvent y découvrir les différents projets issus des fablabs et des Papifabs comme par exemple l’adaptation de jeux de société pour les personnes en situation de handicap, la fabrication d’instruments de musiques, la fabrication de maquettes de terrains, le recyclage de matériaux, les jeux déconnectés et bien d’autres !

Super Brest, le marathon créatif pour inventer la ville de demain

La ville de Brest est partenaire de l’évènement et participe au comité de pilotage. Super Brest est un festival d’inventivité de deux jours pour imaginer et fabriquer ensemble ce qui constituera la ville de demain (sur des thèmes libres : Art, sciences, développement durable, urbanisme, énergie, climat, éducation, handicap, emplois, bien-être…).
Des coopérations et projets entre acteurs :
Au Patronage laïque de la Cavale blanche, le club de maquette, les bénévoles de la Maison du libre et du fablab ados se sont rencontrés autour des usages de la fraiseuse numérique.
L’association La pince avec les Petits débrouillards ont animé un atelier aux journées du patrimoine autour du crochet et de la broderie. L’occasion de faire découvrir aux habitants les différentes facettes (manuelle, mécanique ou numérique) et participer à une création collectives d’ouvrages brodés suspendus dans les arbres. L’association La Pince participe aussi à des ateliers d’échange de savoirs (spécifique à la couture) au centre social de Kerourien.
De nouvelles associations investissent le projet comme l’ association Dézépion (Maison des jeux du bout du monde). « C’est pour compléter et enrichir nos techniques de fabrication que les nouvelles technologies numériques ont attisé peu à peu notre curiosité ».
Contact du projet : Solenn Malgorn Service Médiations et Usages Numériques-Ville de Brest -02 98 00 84 41

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire