Faso Hip-Hop, un festival qui sensibilise contre le coronavirus – Voaafrique.com – Lamine Traoré

sensibilisation.
« Les gens ne croient même pas à la maladie. Ils disent que ça n’existe pas. Donc s’il y a des festivals comme ça pour leur expliquer cela peut être intéressant et c’est déjà un bon pas », a fait savoir Alrich, un jeune rappeur burkinabè qui a joué au festival.
« C’est une occasion pour passer des messages de sensibilisation. C’est triste, mais le coronavirus est une réalité », a indiqué Docteur K, le promoteur.
Le nombre de nouveaux cas du coronavirus augmente de plus en plus au Burkina. La semaine dernière 221 cas ont été confirmés en 24h, un record.
Faso Hip-hop espère jouer sa partition. Depuis le 9 mars, date de l’apparition de la maladie au Burkina, 4954 personnes ont contracté la maladie dans le pays.
Télécharger

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire