Il y a quelques années encore, les musées semblaient manquer le bateau de la numérisation plutôt que de – young.postfinance.ch

C’est pourquoi de nombreux musées mettent donc de plus en plus de ressources dans leurs projets en ligne. Les trois exemples suivants montrent que cela en vaut la peine :

Finding Van Gogh – Musée Städel

Pas une exposition – mais un podcast en cinq parties qui en jette : « Finding van Gogh » raconte l’histoire mouvementée du dernier portrait de van Gogh. Le peintre l’a terminé peu avant son suicide. Le « Portrait du docteur Gachet » était à l’origine l’une des pièces maîtresses du musée Städel à Francfort-sur-le-Main. Les nazis l’ont confisqué en 1937 et l’ont déclaré « art dégénéré » ; en 1990, il a été vendu aux enchères pour un montant record de 82,5 millions de dollars. Depuis lors, le tableau est introuvable. Le podcast produit par le musée Städel part à sa recherche et raconte son histoire de manière captivante. Le podcast a remporté à juste titre plusieurs prix, dont le Grimme Online Award 2020.

Collection – British Museum

L’homme épuisé – Musée national suisse

L’histoire a créé et répété ses idéaux masculins – les vainqueurs, les créateurs, les héros et les images de Dieu. Mais en y regardant de plus près, ces idéaux se révèlent rapidement être une charge trop lourde contre laquelle les hommes échouent aussi. L’exposition de Stefan Zweifel et Juri Steiner au Musée national suisse parcourt l’histoire culturelle européenne des hommes : deux millénaires de philosophie, de société et de médecine illustrent la lutte pour le concept de masculinité – à une époque où le rôle des sexes fait l’objet de négociations intensives et est à nouveau remis en question. La visite virtuelle offre non seulement des informations passionnantes sur les témoignages et les travaux recueillis, mais aussi des enregistrements des travaux de construction, des podcasts et un audioguide.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire