Le Musée d’Art et d’Histoire de Bayeux bientôt accessible grâce à une visite virtuelle | La Renaissance le Bessin – Actu.fr

Tactiquement, le choix de la municipalité s’est porté sur le MAHB. En dépit d’une architecture singulière (il est construit dans l’ancien palais épiscopal) et de collections remarquables (de la Préhistoire au XXe siècle), ce musée est celui qui attire le moins de visiteurs à Bayeux. Avec 40 000 visiteurs par an, le MAHB reste dans l’ombre du musée de la Tapisserie et ses 400 000 visiteurs par an.

« L’envie de créer une visite virtuelle pour le MABH était dans les cartons depuis quelques mois », avoue Loïc Jamin qui sait l’intérêt d’une visite virtuelle en termes de promotion du musée.

Cette visite virtuelle est un point de départ. Nous avons identifié une cinquantaine d’œuvres – pour commencer – qui seront mises en avant grâce à des points d’intérêts (des infos et contenus supplémentaires leur seront consacrés dans l’application numérique, ndlr). Dans un deuxième temps, on peut imaginer aussi un service supplémentaire grâce à l’intervention d’un guide conférencier pour rendre la visite encore plus immersive.

Loïc JaminMaire adjoint de Bayeux Immersive, mais pas contre productive : « La plupart des musées s’y mettent, et les visites virtuelles ne se substituent pas aux visites physiques. Elles sont complémentaires », assure Faouzi Teboulbi, technicien de la société Explor, en charge de la réalisation du projet.

Une captation d’images à 360° dans les 3 dimensions

Pour réaliser des visites virtuelles de musées, la société Explor (Paris) utilise des caméra qui captent des images à 360°, et du sol au plafond. Dans les trois dimensions. Le résultat final n’est cependant pas un film en 3D. Il s’agit d’une copie numérique du musée (dont le coût pour la Ville est situé entre 5 000 et 6 000 €) dans laquelle l’utilisateur peut se déplacer. Grâce à la haute résolution 4K, l’utilisateur disposera d’un rendu fluide et net et pourra approcher les œuvres à quelques centimètres ! « Nous utilisons deux caméras, l’une pour les prises de vue à l’intérieur, l’autre pour les captations à l’extérieur », précise Faouzi Teboulbi, technicien de la société Explor. « Notre société, qui dispose du label French Tech, reçoit de plus en plus de sollicitations de la part des musées depuis sa création en 2018 ». Avec la crise sanitaire et la fermeture des lieux recevant du public, les musées s’adaptent. Et conquièrent le virtuel. Le technicien Explor a réalisé l’ensemble de la captation du MABH en moins de trois jours. « Pour un musée comme celui-ci (1 500 m2, ndlr) il faut réaliser en général une centaine de points de prise de vues. Mais dans le MABH, un musée très riche en détails, nous avons multiplié par 4 les prises de vues ». 400 points de prise de vues ont donc été nécessaire pour réaliser la copie numérique du MABH. « Il faudra une dizaine de jours pour compiler les images et obtenir le produit final : la visite virtuelle du musée ». Elle sera disponible via une application Explor.

Une ouverture virtuelle du musée le 1er février 2021 ?

Si le calendrier est respecté, le MABH, qui présente 2 000 ans d’Histoire, pourrait rouvrir virtuellement le 1 er février 2021. « On ne sait pas quand les musées pourront rouvrir physiquement », déplore Loïc Jamin. « Ni avec quels protocoles sanitaires ! La décision nous appartiendra au moment venu et il nous faudra prendre cette décision en fonction des aspects économiques, politiques et administratifs. Chaque année, les musées rouvrent le 1er février, après un mois de fermeture. Il se peut donc que le MAHB rouvre bien le 1 er février, mais à travers sa visite virtuelle ».

https://actu.fr/normandie/bayeux_14047/le-musee-d-art-et-d-histoire-de-bayeux-bientot-accessible-grace-a-une-visite-virtuelle_38840967.html

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire