Liste des aides pour les festivals, cinémas, le spectacle vivant, la filière du livre et autres secteurs culturels en Île-de-France – gmba-allinial.com

« Lieux culturels : aide exceptionnelle d’urgence Covid-19 » : subvention de 5 K€ pour les commerces culturels ayant dû fermer leurs portes pendant la crise sanitaire en couvrant une partie de leur perte d’exploitation « Lieux culturels : aide en investissement pour aménagements et équipements de protection Covid-19 » : pour le financement des aménagements et travaux permettant d’assurer l’accueil des publics dans des conditions de sécurité sanitaires optimum et celui équipements permettant de renforcer la protection des utilisateurs et des employés « Investissement culturel – Aide aux travaux et à l’acquisition d’équipements » : subvention d’un maximum de 30% des dépenses de construction et de restructuration des équipements culturels suivants : enseignement artistique (conservatoires agrées par le ministère de la culture), spectacle vivant (lieux de répétition, de formation et de diffusion du spectacle vivant, lieux labellisés par le ministère de la culture), arts plastiques (centres d’art, espace collectifs de travail, ateliers), livre et lecture (bibliothèques, médiathèques et lieux de vie littéraire), cinémas classés art et essai, mais aussi pour l’acquisition d’équipements. Avec un plafond de dépenses de 6,5 Me pour les travaux et 1 Me pour l’équipement « Investissement culturel – Aide aux investissements numériques » : aide maximum de 40% du montant des dépenses de création ou le développement de sites ou applications visant à favoriser la connaissance et la diffusion des œuvres vers le public, d’acquisition de matériel numérique (tablettes, tables de montage/mash-up) pour des projets culturels innovants et/ou structurants, des projets mutualisés ou des projets d’Education Artistique et Culturelle, plafonnées à 1 M€ « Soutien à l’investissement culturel – aide à l’équipement » : aide de 40% maximum du montant des dépenses de matériel scénique (écrans, rideaux de scène, matériel son, lumière et vidéo, matériel pour effets scéniques, tapis de danse, gradins, (matériel et installation), plafonnées à 1M€ « Investissement culturel – Aide aux structures itinérantes » : aide au maximum de 30% des dépenses éligibles, plafonnées à 1 M€ pour les structures itinérantes accueillant des manifestations culturelles ou permettant la réalisation d’actions culturelles : péniches, chapiteaux, yourtes, conteneurs, bibliobus ou tout équipement alternatif itinérant « Aide aux projets œuvrant à la valorisation du patrimoine labellisé d’intérêt régional » : 40 % maximum des dépenses de valorisation (expos physiques ou virtuelles, journées d’étude, site internet, publications, documentaires…), d’outils de médiation (cartes et itinéraires papier ou numériques, livrets de visite, multimédia, parcours d’interprétation…), de dispositifs pédagogiques (mallettes pédagogiques, Moocs, supports de visite à destination des jeunes…), ou d’événements avec forte dimension patrimoniale, liées au projet. L’aide est plafonnée à 30 K€ « Soutien à la restauration et à l’aménagement du patrimoine labellisé d’intérêt régional » : aide jusqu’à 30 % du coût des travaux et des honoraires de maîtrise d’œuvre. Aide plafonnée à 500 K€ « Aide à la construction, la restauration, l’aménagement des musées et la numérisation des collections » : aide de 40 % maximum des travaux et des honoraires de maîtrise d’œuvre (hors études préalables), aide plafonnée à 1 M€ et 30 % maximum des dépenses de numérisation des collections (coût d’acquisition du logiciel et des prestations de numérisation et d’indexation), aide plafonnée à 30 K€ « Aide à la Permanence artistique et culturelle pour les fabriques de culture » : aide de 40% du budget annuel de la structure dans la limite d’une subvention régionale de 200 K€ pour soutenir le fonctionnement des lieux de fabrique franciliens dans leur activité d’accueil et d’accompagnement des équipes artistiques « Soutien à l’investissement culturel aide aux structures itinérantes » : aide de 30% maximum du montant des dépenses de travaux de restauration ou de construction ou encore d’acquisition d’équipement itinérant (péniches, chapiteaux, yourtes, conteneurs, bibliobus ou équipement alternatif itinérant : travaux de restauration, construction, acquisition équipement ), plafonnées à 1M€ « Soutien à l’investissement culturel – construction et restauration des orgues à tuyaux » : 30% maximum du montant des dépenses éligibles, sur la base du devis présenté plafonnées à 1M€ « Aide à la Permanence artistique et culturelle pour les lieux et opérateurs » : 40% des dépenses subventionnables du projet visant à soutenir l’accueil d’équipes artistiques en résidence longue par les lieux et opérateurs franciliens, ainsi que l’accompagnement par les lieux et opérateurs de projets artistiques et avec les publics. dans la limite d’une subvention de 250 K€ Aides et fonds en cours de reconstitution pour 2021 : donc à suivre ultérieurement : Aide à la réalisation de manifestations d’Arts plastiques numériques et urbains. 30% maximum des dépenses de type : Mise aux normes, accessibilité des personnes handicapées et personnes à mobilité réduite, aménagement, extension ou modernisation des locaux professionnels (y compris rénovation des vitrines), acquisition de fonds commerciaux et artisanaux, mobiliers/équipements et matériels professionnels (neufs ou d’occasion), équipements destinés à la sécurisation des entreprises, études et prestations d’ingénierie spécifiques à la réalisation du projet (étude sur la viabilité économique, évaluation financière de l’entreprise reprise,… Montant minimum de dépenses : 10 K€ pour les activités sédentaires et 7 K€ pour les non sédentaires Pour les dépenses d’investissement liées aux études et prestations d’ingénierie spécifiques à la réalisation du projet : la subvention est d’un montant forfaitaire de 800€ par projet Chèque numérique pour les artisans et commerces < 10 salariés. Montant maximal de 1,5 Ke pour 50 % de dépenses éligibles, ayant comme objectifs d’améliorer leur gestion digitale, de favoriser leur visibilité en ligne, et d’accroitre leurs ventes grâce au e-commerce

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire