[CP d’Universciences] Bilan de la fréquentation 2020 – Cite-sciences.fr

Universcience s’est adapté pour accueillir au mieux ses publics et poursuivre ses missions : in situ, avec la mise en œuvre d’un protocole de visite adapté ou encore la création d’expositions, de médiations et d’événements « covid-compatibles » ainsi que le déploiement d’activités estivales à l’extérieur… mais aussi virtuelle- ment, avec la mise en place d’offres, de contenus et d’activités en ligne labellisés #LaScienceEstLà et intégrés au dispositif #Culturecheznous du ministère de la Culture. Produite pendant le premier confinement par les équipes du Palais de la découverte, la série des Petites découvertes avec ses 94 épisodes totalise ainsi par exemple plus de 154 720 vues. L’exposition en ligne Coronavirus – questions d’enfants a été consultée par 48 407 visiteurs en 9 mois.
Festivals thématiques, conférences et séminaires, soirées musicales événemen- tielles, lancement grand public et visites numériques interactives d’exposition… Universcience a adapté l’ensemble de sa programmation, avec des formats en présentiel, en ligne, ou les deux à la fois selon le contexte sanitaire, pour rester au plus près de ses publics et en conquérir de nouveaux. Un pari réussi qui s’appuie sur les nouveaux usages, permet de renouveler la fréquentation et de prolonger la durée de vie des événements. La Fête de la science a ainsi réuni 9 401 visiteurs sur place et 2 192 spectateurs uniques sur les réseaux. De même, le festival La Cité des sens, l’odorat a réuni plus de 2 000 internautes en un week-end, avec un quart des participants de ses ateliers à distance. Le lancement de l’exposition Jean a été vu 4 442 fois dans les 72 heures suivant le direct organisé pendant le second confinement. À noter enfin, la diffusion en ligne et en direct depuis la Cité des sciences et de l’industrie de la conférence de presse de lancement de la Saison Africa2020 et l’organisation par Universcience, toujours en ligne, de la résidence des jeunes talents scientifiques africains (50 jeunes scientifiques issus de 27 pays africains différents) et d’un hackathon rassemblant 12 Fab Labs africains autour des enjeux du développement durable.
Le public en groupe, traditionnellement très présent dans les espaces, a éga- lement connu un recul particulièrement sensible. À la Cité, sa fréquentation a chuté d’environ 80 % par rapport à 2019 et de 90 % pour les groupes hors Paris et Île-de-France. Au Palais de la découverte, le recul est de 77 % au global. Pour ces publics temporairement éloignés par le contexte sanitaire, l’établis- sement a également mis en place et diffusé de nombreux contenus en ligne, à destination du public enseignant notamment. Des ateliers en lien avec les
Manifestation organisée dans le cadre de la Saison Africa2020
LES PETITES DÉCOUVERTES Tous les mardi, jeudi et vendredi à 17h, un nouvel épisode en direct
programmes scolaires ont également été expérimentés dans des classes virtuelles d’élèves de CM1 et de CM2 durant le premier confinement et un appel à candidatures est en cours pour pérenniser ces médiations en ligne.
À la Cité des sciences et de l’industrie
Avec des jauges sensiblement réduites, la Cité des sciences et de l’industrie a enregistré 643 828 entrées (-73 % par rapport à 2019) pour une fréquentation quotidienne moyenne de 2 184 entrées en 2020, contre 7 459 en 2019. La très grande majorité de ses offres a cependant atteint des taux de fréquentation dépassant 70 % de leur jauge. Les expositions ont enregistré 282 665 entrées, les deux Cités des enfants 212 421, et les espaces ressources en accès libre – bibliothèque, Carrefour numérique², conférences… – 110 928 visiteurs. Durant la période d’ouverture entre les deux confinements, la part des publics franciliens s’est accrue (60 % du public contre 45 % en 2019). Les visiteurs des autres régions françaises sont en recul (37 % du public contre 42 % en 2019) et les visiteurs étrangers en forte baisse (3 % du public contre 12 % en 2019). La politique de diversification des publics menée en direction des jeunes adultes porte ses fruits, la part des 15-29 ans passant de 17 % en 2019 à 22 % en 2020 dans les expositions. Si la pratique en famille reste la composante fondamentale (84 % des visiteurs en 2020 contre 87 % en 2019), les visites entre amis des 15-29 ans progressent de 5 % en 2019 à 8 % en 2020.
À l’issue du premier confinement, et en lien avec le dispositif déployé à la bibliothèque et dans les expositions dans le cadre de l’été culturel et apprenant porté par le ministère de la Culture, la Cité des sciences et de l’industrie a également sorti Le Grand Jeu, un programme en extérieur d’activités ludiques et éducatives destinées à un public familial. En accès libre, ces activités ont accueilli près de 28 000 participants de tous âges.
Pilote des nouveaux événements numériques hybrides, le festival La Cité des sens s’est tenu en septembre avec une première édition dédiée à l’odorat, à la fois sur site et en ligne. Ateliers, démonstrations, échanges avec des experts ont été proposés en direct, permettant au public à distance de participer acti- vement à l’événement (2 007 vues). Sous le même format hybride, la 29e édition de la Fête de la science a réuni 9 401 visiteurs sur place alors que son pro- gramme en ligne a été suivi en direct par 2 192 spectateurs. Les offres de la Bibliothèque des sciences et de l’industrie, de la Cité des métiers et de la Cité de la santé ont également été adaptées, avec le développement d’activités et de services en ligne pendant les périodes de confinement (libre accès aux ressources documentaires, services de conseil à distance, programme Un jour une activité…) et la mise en place d’un click and collect pendant les période de fermeture au public.
Focus sur les expositions Espions : 145 086 visiteurs depuis le 15 octobre 2019 ; prolongée jusqu’à l’été 2021 en raison du contexte sanitaire Contraires : 24 654 visiteurs depuis le 18 février 2020 XXHL, gigas tours et mégas ponts : 22 446 visiteurs entre le 1er septembre 2020 et le 30 octobre 2020 Bio-Inspirée, une autre approche : 20 673 visiteurs entre le 18 septembre 2020 et le 30 octobre 2020
Le Grand Jeu, parvis de la Cité
Cité des sens, odorat, à la Cité
Exposition Espions
Au Palais de la découverte
Le Palais de la découverte a comptabilisé 149 179 entrées en 2020 (-72,71 % par rapport à 2019), pour sa dernière saison dans ses murs avant travaux. Sa fréquentation a été sensiblement impactée par la crise sanitaire, du fait des capacités d’accueil réduites en regard des prescriptions règlementaires, de la baisse du tourisme culturel national et du recul des visiteurs en groupe. Sa fréquentation quotidienne moyenne est ainsi passée de 1 694 entrées en 2019 à 430 en 2020. Son offre en ligne s’est en revanche sensiblement étoffée dans la période, avec la production de programmes inédits, comme Les pe- tites découvertes, Dessine-moi les sciences ou Déconfine ton cerveau.
Le Palais de la découverte est désormais engagé dans sa première restaura- tion d’ampleur. Fermé au public depuis le 30 octobre 2020, il rouvrira ses portes en 2025, rénové et renouvelé dans sa proposition. Il donne-rendez-vous à ses publics dès aujourd’hui sur internet et à partir du printemps prochain aux Étincelles du Palais de la découverte, sa structure éphémère située dans le 15e arrondissement de Paris.
Focus sur les expositions De l’Amour : 144 046 visiteurs, entre le 8 octobre 2019 et le 27 septembre 2020. Magnétique : 57 428 visiteurs entre le 5 novembre 2019 et le 30 octobre 2020.
Sur internet et les réseaux sociaux, #LaScienceEstLà
Durant la fermeture de ses sites physiques, Universcience est allé à la rencontre de ses publics en créant le dispositif en ligne #LaScienceEstLà. Les sites internet cite-sciences.fr et palais-decouverte.fr ont ainsi proposé des offres, des activités et des contenus inédits, thématisés et renouvelés, notamment une exposition numérique consacrée aux connaissances scientifiques sur la Covid-19. Autant de ressources utilisées notamment par les enseignants et les familles lors des confinements. En 2020, le site internet cite-sciences.fr a ainsi comptabilisé 6 968 947 visites, et palais-decouverte.fr, 903 645 visites. Canaux de diffusion et de promotion des nouvelles offres et événements en ligne ou hybrides, les réseaux sociaux d’Universcience ont enregistré de fortes progressions en 2020 : + 20 % d’abonnés pour l’Instagram Cité, + 690 % d’abonnés pour la chaine Youtube du Palais sous l’effet des nouvelles offres en ligne, par exemple.
Troisième lieu numérique d’Universcience, leblob.fr a fêté sa première année d’existence et contribué à la diffusion de #LaScienceEstLà, notamment avec la co-production d’un hors-série de la web série Data science vs fake sur le Coronavirus. En 2020, ce nouveau média scientifique en ligne a comptabilisé 915 695 visites soit une augmentation 18,07 % par rapport à 2019.. Il a égale- ment sensiblement développé sa présence sur les réseaux sociaux, avec une progression de 42 % sur Facebook, 21 % sur Twitter et 19 % sur YouTube.
Universcience hors les murs
En dépit de la situation sanitaire contrainte, Universcience a poursuivi son déploiement hors les murs en 2020. Conçue par les équipes d’Universcience et inspirée de la Cité des enfants de la Cité des sciences et de l’industrie, Smallicieux, la Cité des enfants de Lillenium a ainsi ouvert ses portes en septembre 2020 à Lille. L’établissement s’est également vu confier plusieurs nouvelles missions d’ingénierie culturelle, dont la conduite des études préparatoire à la création du Musée international du Cinéma et du Festival de Cannes (en tant que mandataire de groupement) ou l’étude pour le renouvellement de l’offre du musée de l’Institut Pasteur.
C ré
at io
n : E
P P
D C
S I
#ExpoMagnétique M Franklin Roosevelt Champs-Élysées Clemenceau palais-decouverte.fr
Une exposition originale conçue par l’institut Jean-Lamour, unité mixte de recherche CNRS – université de Lorraine
PRODUITE PAR AVEC LE SOUTIEN DE
EN PARTENARIAT AVEC
Information presse Christelle Linck 01 40 05 79 71 / 06 87 27 17 66 christelle.linck@universcience.fr
Enfin, de nombreuses expositions ont été présentées hors les murs, en France et à l’étranger :
Effets spéciaux • Musée des sciences et des techniques de Vienne (Autriche), octobre 2019 à novembre 2020 (97 850 visiteurs) • Musée de la civilisation de Québec (Canada), ouverture reportée en raison de la crise sanitaire Feu • Site du Pont du Gard, octobre 2019 à mars 2020 (38 000 visiteurs) • Espace des sciences, Rennes, depuis mars 2020 (5 941 visiteurs) Chiens & chats • Espace des sciences, Rennes, septembre 2019 à mars 2020 (33 450 visiteurs) • Cap Sciences, Bordeaux, depuis le 4 juillet 2020 (au 1er septembre, 17 795 visiteurs) Darwin, l’original Cité Miroir, Liège (Belgique), octobre 2019 à février 2020 (11 000 visiteurs) Microbiote • Pavillon de la connaissance, Lisbonne (Portugal), septembre 2019 à septembre 2020 (72 662 visiteurs) • Centre scientifique Heureka (Finlande), depuis le 10 octobre 2020 Chimie Espace Kourou, Guyane, 1er septembre 2019 au 31 mai 2020 Risque • Espace Kourou, Guyane, 6 juillet 2019 au 31 décembre 2020 • Musée de l’histoire du Fer, Métropole de Nancy, depuis le 11 juillet 2020 Pasteur, l’expérimentateur SESC Interlagos de Sao-Paulo (Brésil), de février à mars 2020 (9 613 visiteurs).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire