Recherche et restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945

En France, l’indemnisation des victimes de spoliations intervenues en suite de la persécution et du génocide des Juifs d’Europe pendant- et avant- la Seconde Guerre mondiale fait intervenir différents acteurs publics : Services du Premier ministre, qui animent la Commission pour l’indemnisation des victimes de spoliations intervenues du fait des législations antisémites en vigueur pendant l’Occupation (C.I.V.S) ; Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, gardien des œuvres dites Musées nationaux récupération (M.N.R) jusqu’en 2018, qui conserve les archives de la « Récupération artistique » ; les musées et bibliothèques ; Ministère de la Culture, qui joue un rôle actif dans la recherche de provenance des biens culturels spoliés et œuvre en faveur de leur restitution.