Sur son site web, le V&A donne vie aux dessins de Raphael en haute résolution, avant la réouverture de la galerie – Club Innovation & Culture CLIC France – Club Innovation & Culture CLIC France

Le Dr Ana Debenedetti, conservatrice principale du projet Raphael et conservatrice des peintures au V&A a déclaré: « Les sept dessins de la tapisserie de Raphael qui subsistent constituent un trésor unique de la Renaissance. Lorsque les portes du V&A sont fermées, nous sommes ravis de partager ces incroyables œuvres d’art avec les gens à la maison et dans le monde entier, pour leur faire découvrir et apprécier. Et nous attendons avec impatience que le public nous rende visite en personne à nouveau lorsque le musée pourra rouvrir ».

Une numérisation haute résolution

Cette nouvelle numérisation haute résolution, lancée par le V&A et la Royal Collection Trust, a été réalisée en août 2019 par Factum Foundation et Momart, avec le soutien de la Commission royale d’enquête pour l’exposition de 1851, qui impliquait de décadrer soigneusement les dessins et a nécessité la construction d’un échafaudage pour permettre un accès rapproché et sécurisé aux œuvres.

Le projet de numérisation haute résolution a associé capture de données 3D haute résolution de la surface et photographie panoramique composite pour enregistrer la couleur et recueillir des données infrarouges.

Chaque image 3D a pris plus de 95 heures à être capturée avec quatre scanners 3D Lucida de Factum montés sur des tours d’échafaudage. (présentation du projet de numérisation sur le blog du V&A)

« Les images capturées sont cruciales pour l’étude et les soins futurs des dessins et nous ont également permis d’améliorer considérablement les contenus d’interprétation de la galerie, en plus de notre offre de contenu en ligne. En plus d’une nouvelle interprétation graphique dans la galerie, cette numérisation pionnière permettra de nouvelles interprétations interactives numériques qui seront mise à disposition des visiteurs dans la galerie » explique le V&A.

C’est la première fois que le public pourra ainsi explorer les chefs-d’œuvre avec autant de détails.

Des chefs d’œuvres commandés en 1513

Les dessins de Raphael sont parmi les plus grands trésors de la Renaissance au Royaume-Uni. Peu de temps après son élection en 1513, le pape Léon X a chargé Raphael de créer un ensemble de dix dessins à grande échelle pour une série de tapisseries pour la chapelle Sixtine du Palais du Vatican, illustrant des scènes de la vie de Saint Pierre et Saint Paul. Une fois terminés, les dessins – chacun mesurant environ 5 mètres de large et 3,5 mètres de haut – ont été envoyés à l’atelier du marchand-tisserand Pieter van Aelst à Bruxelles, qui a transformé les dessins monumentaux en tapisseries.

Sept des dessins ont survécu à ce jour, amenés en Grande-Bretagne au début du 17e siècle par le prince de Galles, plus tard Charles I. Ils sont restés dans la collection royale et ont été prêtés au South Kensington Museum – maintenant le V&A – par la reine Victoria en 1865 en mémoire du Prince Albert, et sont depuis lors exposées au public au musée.

Une exploration totale

Les principales fonctionnalités du module en ligne incluent l’histoire des dessins, qui raconte la commande des dessins, leur production et leur survie incroyable, ainsi que le processus complexe de traduction d’un dessin en tapisserie.

Il révèle également des détails approfondis sur les compositions de Raphaël qui traduisent le récit biblique en images picturales riches de personnages et de scènes complexes.

Le module d’exploration utilise la nouvelle numérisation HD des dessins et permet aux spécialistes et aux amateurs d’examiner la fabrication et la conception des dessins plus en détail en zoomant sur la photographie panoramique haute résolution et sur les scènes peintes.

Des images infrarouges montrent le dessin au fusain en dessous des dessins actuels. Les utilisateurs peuvent ainsi faire la transition entre les couches pour voir les différences subtiles entre les sous-dessin, la couche de peinture et la texture de la surface. On peut également découvrir les feuilles de papier composites qui composent chaque dessin, les plis et déchirures, mais également les traces des restaurations et réparations subies par les tapisseries pendant toute leur durée de vie.

Dans le cadre du Projet Raphael 500

Ce nouveau contenu en ligne a été produit dans le cadre du projet Raphael du V&A, marquant le 500ème anniversaire de la mort de Raphael en 2020.

Au cœur du projet se trouve une rénovation historique de la cour Raphael – qui abrite les dessins – et une nouvelle approche interprétative de la galerie, qui « transformera la façon dont les visiteurs du musée découvrent les dessins ».

La galerie rénovée et la nouvelle interprétation seront dévoilés lors de la réouverture du musée après la période de confinement en vigueur au Royaume-Uni.

Les architectes Feilden Clegg Bradley Studios et les concepteurs d’éclairage Studio ZNA ont repensé la Cour Raphael « pour révéler les détails extraordinaires et la palette vibrante des dessins ».

Le nouvel espace est doté de panneaux acoustiques contribuant à créer un environnement plus confortable, de meubles sur mesure permettant de s’asseoir et d’apprécier les œuvres et les outils de médiation. Un éclairage LED de pointe a été utilisé pour « célébrer l’extraordinaire détail et la vitalité des œuvres ».

Une nouvelle médiation in situ

Les visiteurs de la nouvelle galerie pourront utiliser des codes QR pour accéder aux interactifs sur leurs appareils mobiles. Ils découvriront ainsi des histoires détaillées sur la création et l’histoire des dessins, leur conception, leur fabrication et leur incroyable survie.

Créées par Spiral Productions avec le V&A, des fonctionnalités interactives et des jeux permettront aux visiteurs de se familiariser avec les détails des dessins en zoomant sur la photographie en ultra-haute résolution, l’imagerie infrarouge et la numérisation 3D des dessins. Les contenus interactifs mettront en évidence l’importance et le statut des dessins et permettront aux visiteurs d’explorer des œuvres d’art si fragiles comme jamais auparavant.

Les visiteurs pourront également découvrir l’histoire des dessins en tant que motifs de tapisserie à grande échelle pour la chapelle Sixtine, découvrir l’ingéniosité de Raphaël et de son atelier et leur processus de conception et en savoir plus sur le sauvetage, la vie et le statut des dessins en Angleterre, depuis leur arrivée au 17e siècle jusqu’à nos jours.

V&A FuturePlan

Le programme V&A FuturePlan rassemble des projets innovants visant à transformer les galeries du musée et d’offrir une expérience exceptionnelle à tous les visiteurs du musée.

En relation avec les meilleurs designers contemporains et des ingénieurs, environ 85% des espaces du musée à South Kensington ont déjà été transformés au cours des 20 dernières années, afin de présenter à de nouveaux publics les collections extraordinaires et tripler le nombre des visiteurs.

« Notre ambition est de faire en sorte que nos visiteurs se sentent accueillis et émancipés, de montrer nos collections avec des moyens pertinents et inspirants, pour révéler et célébrer nos bâtiments et nos œuvres » explique le V&A.

Informations pratiques

Le nouveau contenu en ligne sur les dessins de Raphael est disponible sur le site Web de V&A à l’adresse: vam.ac.uk/raphael-cartoons

Les dessins de Raphaël sont prêtés au V&A par la collection royale de Sa Majesté la Reine.

La nouvelle interprétation numérique de la galerie sera disponible sur les mobiles des visiteurs, accessible via Codes QR dans la galerie.

Le site Web V&A héberge un contenu complémentaire approfondi permettant aux visiteurs d’explorer les dessins plus en détails.

La rénovation du Raphael Court est soutenue par Lydia & Manfred Gorvy, Julia et Hans Rausing, American Express, la Commission royale pour l’exposition de 1851, Sir Michael et Lady Hintze, le Robert H.Smith Family Foundation, les American Friends of the V&A et bien d’autres donateurs.

Au sujet de Fondation Factum

Factum Foundation for Digital Technology in Conservation est une organisation à but non lucratif fondée en 2009 à Madrid par Adam Lowe. Il travaille aux côtés de sa société sœur, Factum Arte, une entreprise multidisciplinaire dédiée à la médiation numérique et à la transformation physique dans l’art contemporain et la production de fac-similés. La Fondation a été créée pour « démontrer l’importance de documenter, suivre, étudier, recréer et diffuser le patrimoine culturel mondial à travers le développement rigoureux de techniques de numérisation et de rematérialisation à haute résolution ». Les activités de la Fondation comprennent: la création d’archives numériques à des fins de préservation et d’études plus poussées, la création et l’organisation d’expositions itinérantes, la mise en place de centres de formation pour apprendre les différentes technologies développées par la Fondation. En 2020, Factum Arte a utilisé les données enregistrées par Factum Foundation pour produire le fac-similé exact de Caricature de Raphael Le Sacrifice à Lystre. Le fac-similé a été présenté à côté de la tapisserie correspondante dans l’exposition Raphael (1520-1483) à la Scuderie del Quirinale, de Rome, et « démontre ce qui peut être réalisé en fusionnant les nouvelles technologies et les compétences artisanales traditionnelles pour la diffusion du patrimoine culturel ».

Au sujet de Spiral Productions

Spiral Productions est une agence de production numérique avec plus de vingt-cinq ans d’expérience dans la conception et la production de supports numériques pour les musées et les centres culturels du monde entier. Ses projets comprennent des médias interactifs – jeux solo et multijoueurs, kiosques d’information et bases de données diffusées sur écrans tactiles, tablettes ou par projection. La société produit également des images en mouvement sous de nombreuses formes – spectacles immersifs sur écrans et multi-écrans, animations (2D et 3D), animations et films documentaires. Spiral a travaillé pour le Musée des sciences de Londres, les musées nationaux d’Écosse, National Horseracing Museum, Tate Modern, Musée National du Qatar, le RAF Museum et le Mary Rose Museum, entre autres. spiral.co.uk/

SOURCE: V&A (CP)

PHOTOS: © Factum Foundation pour le V&A et Royal Collection Trust

Date de première publication: 27/01/2021

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire