Bibliothèque France-Vietnam: un nouveau site de la collection «… – fr.dangcongsan.vn

La Bibliothèque numérique France-Vietnam regroupe un corpus varié d’imprimés, manuscrits, cartes, dessins et photographies venant à parts égales de collections françaises et vietnamiennes. Ce patrimoine documentaire témoigne de l’histoire partagée des deux pays du XVIIe au milieu du XXe siècle (1954). En complément des ressources documentaires, une vingtaine de textes inédits rédigés par des spécialistes, des chercheurs et des conservateurs, tant français que vietnamiens, permet d’éclairer et de contextualiser les documents présentés. Le site est accessible en français et en vietnamien.

Près d’une dizaine de milliers de documents du dépôt légal indochinois, constitué entre 1922 et 1954, ont été numérisés pour la première fois. Ce fonds est d’une très grande variété: traductions d’ouvrages occidentaux, œuvres classiques vietnamiennes, nouvelles créations littéraires, manuels scolaires et techniques.

Les documents numérisés permettront au public de rechercher facilement l’histoire sur la France et le Vietnam. Photo: LM/CPV

Trait d’union entre la mémoire française et la mémoire vietnamienne, les documents sont distribués en 8 rubriques: Circulations, Traditions, Pensées et spiritualités, Littératures, Transferts culturels, Gouvernements et dynasties, Sciences et société, et Vie économique

Selon l’ambassadeur de France au Vietnam Nicolas Warnery, la BnF mène depuis 2009 une politique de numérisation et de valorisation du patrimoine, partagée avec des bibliothèques partenaires françaises et étrangères. De cette ambition est née, en 2017, une collection de bibliothèques numériques « Patrimoines Partagés », avec laquelle la BnF explore les relations entretenues par la France avec le reste du monde au cours des siècles.

Chaque bibliothèque numérique de la collection propose la mise en ligne de patrimoines documentaires dispersés entre diverses institutions de par le monde. Elle s’accompagne d’une contextualisation, d’une éditorialisation réalisée par des chercheurs et universitaires.

« Chaque document qui compose le corpus de France-Vietnam a sa propre histoire mais ce qui fait la richesse des collections patrimoniales, c’est également le lien qu’elles entretiennent avec le présent. Un objet patrimonial n’est jamais figé. La façon qu’on peut avoir de le regarder, de l’interpréter évolue au fil du temps et du contexte », a dit Nicolas Warnery.

L’ambassadeur de France a affirmé que « la bibliothèque France-Vietnam, comme l’ensemble des sites de la collection « Patrimoines Partagés », témoigne d’un héritage culturel multiple et complexe, mis à la disposition du public à travers des documents exceptionnels et sans cesse réinterrogé par des travaux de recherche qui en renouvellent le sens, aujourd’hui et pour demain. »

LM

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire