L’UNESCO salue le retour de la rencontre culturelle « historique » initiée par l’Arabie saoudite lors du G20 italien – Le Lezard

Une déclaration ministérielle sur la culture sera adoptée par les membres du G20. Les ministres devraient convenir de renforcer les règles de lutte contre le trafic illicite de biens culturels et de mettre davantage le rôle de la culture comme moteur pour l’action climatique, notamment sur la préservation du patrimoine culturel. Ils sont également apte de promettre un plus grand investissement dans l’éducation, la formation et l’emploi liés à la culture et qu’ils offrent un meilleur accès à la culture en ligne.

Dans une déclaration à l’issue de la réunion, l’UNESCO a célébré les résultats attendus : « L’Italie a pris des mesures importantes en vue d’intégrer la culture de manière permanente au sein du G20… Cette dynamique s’inscrit dans la continuité de l’avancée historique réalisée à l’initiative de l’Arabie saoudite, qui a inscrit la culture à l’ordre du jour du G20 en 2020. »

Le CMM est une plateforme de haut niveau destinée à aborder les questions d’importance cruciale pour l’économie culturelle et la créative mondiale, dont la valeur est estimée à 2,3 mille milliards de dollars américains. L’ajout d’un pilier culturel à l’ordre du jour du G20 renforce les secteurs touchés par la pandémie plus que d’autres, étant donné que les membres du G20 représentent 60 % de la population mondiale et 80 % du PIB mondial.

Le Royaume était représenté par S.A. le Prince Badr bin Abdullah bin Farhan Al Saud, ministre de la culture, qui a déclaré :

« L’Arabie saoudite célèbre le retour de la culture dans l’agenda annuel du G20, reconnaissant l’importance de la culture pour faire avancer la mission du G20 en faveur d’une plus grande coopération économique mondiale. Nous remercions nos hôtes italiens d’avoir poursuivi sur la lancée de l’année dernière à Riyad.

« Au cours des deux dernières années, les membres du G20 ont discuté de l’importance cruciale de la culture, sa préservation et son développement, en tant que moteur de la croissance économique.

« L’Arabie saoudite en voit les bénéfices avec ses propres yeux alors que nous subissons une transformation culturelle à travers le Royaume, de l’ajout de l’Espace culturel ?im? comme sixième site du patrimoine mondial de l’UNESCO, à la célébration des talents locaux sur la scène mondiale lors d’événements de renommée mondiale, tels que la Biennale de Venise et le Festival de Cannes. »

L’Arabie saoudite, connaît une transformation culturelle dans le cadre de la Vision 2030 et a fait de grands progrès pour préserver et développer son secteur culturel. Notamment, la création d’un centre d’excellence mondial pour préserver le patrimoine culturel subaquatique de la mer Rouge et de la région du golfe arabe, annoncé lors du CMM de l’an dernier, la mis en place de nouveaux festivals culturels dans tout le Royaume et le développement de nouveaux écosystèmes de soutien pour les créateurs saoudiens.

L’Arabie saoudite soutient également d’autres efforts multilatéraux visant à conserver la culture mondiale. En 2019, l’Arabie saoudite s’est engagée pour un montant de 25 millions de dollars auprès de l’UNESCO, afin de préserver le patrimoine en collaboration avec l’Organisation.

Le Royaume investit dans des initiatives qui renforceront la coopération internationale pour la recherche et le renforcement des capacités, l’éducation, la formation et pour découvrir le potentiel énorme de la numérisation dans le secteur culturel.

Notes à l’intention des rédacteurs : UNESCO- Déclaration de l’UNESCO : Le G20 adopte pour la première fois la Déclaration sur la culture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire