Un musée numérique navigue dans le Val-d’Oise avec la « micro-folie » mobile | La Gazette du Val d’Oise – Actu.fr

Le but est de faire bénéficier le plus grand nombre de cet équipement. C’est le musée à l’école, même si ça ne va pas remplacer les visites. L’idée, c’est de donner des codes et de donner envie de s’approprier des œuvres.

Rachid AddaDirecteur général de Val-d’Oise Numérique Œuvres d’art numérisées

Trois autres micro-folies fixes seront inaugurées dans les prochaines semaines à Éragny, Bessancourt et Taverny. Douze en tout sont attendues dans le Val-d’Oise. L’objectif du ministère de la Culture est d’en installer 1 000 d’ici 2022 sur le territoire national, pour faciliter l’accès à 5 000 œuvres d’art déjà numérisées en haute définition.

Val-d’Oise Numérique soutient aussi la « numérisation du patrimoine architectural et des collections des musées valdoisiens, ou encore la captation de spectacle vivant (festivals de Royaumont, baroque de Pontoise et d’Auvers par exemple) afin d’enrichir le contenu des micro-folies implantées dans le Val-d’Oise ».

Robotique et impression 3D

Ouverte tous les jours y compris à l’Hôtel du Département à Cergy, sa résidence principale, la micro-folie permettra d’organiser des ateliers : initiation à la robotique et à la programmation, modélisation et impression 3D, textile, découpe, web TV, réalité augmentée, personnalisation de mugs et de tee-shirts…

Prochaine destination : un Ehpad, mais ce sera la surprise pour les pensionnaires.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Gazette du Val d’Oise dans l’espace

https://actu.fr/ile-de-france/mery-sur-oise_95394/un-musee-numerique-navigue-dans-le-val-d-oise-avec-la-micro-folie-mobile_44691097.html

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire