Recours à l’appréciation objective de l’impartialité personnelle des juges

La conduite du président d’une cour d’assises appelé à se prononcer sur le bien-fondé d’une accusation en matière pénale peut faire naître des doutes quant à son impartialité objective qui, lorsqu’ils sont objectivement justifiés, peuvent remettre en cause l’impartialité de la juridiction elle-même.

en lire plus

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire