#5 Collectivités, à vos MARQ, prêts, partez ! – Construction21 – Communication Cercle Promodul/INEF4

Or l’atteinte de ces objectifs énergétiques ambitieux doit passer par une accélération des travaux de rénovation, un changement d’échelle et l’implication des collectivités au plus près des administrés en tant que tiers de confiance. L’innovation, la transition des méthodes traditionnelles, trop silotées, vers de nouvelles approches plus collaboratives, avec des outils innovants adaptés sont des facteurs de réussite de ces enjeux nationaux trop peu atteints à ce jour. Comment aider et guider les collectivités pour leur permettre d’avoir une vision claire de leur rôle dans un processus de massification sans perdre en qualité, en proximité et en confiance ?

1) Un guide à destination des collectivités

Massifier, décarboner, innover, industrialiser et rénover Cercle Promodul / INEF4 a très rapidement fait le choix d’orienter plusieurs de ses travaux sur la nécessité de penser des actions à l’échelle du quartier plutôt que du bâtiment uniquement (c’est-à-dire des chantiers isolés réalisés en fonction d’opportunités ou d’actes déclencheurs embarquant la rénovation énergétique). Désormais, il faut penser de manière globale en multidisciplinarité, créer des ruptures avec les schémas traditionnels en « désilotant » les processus actuels. C’est notamment l’industrialisation, non seulement de solutions innovantes technologiques, mais aussi et surtout de solutions innovantes méthodologiques, qui doit permettre de débloquer les freins à la massification de la rénovation. Qu’ils soient d’ailleurs logistiques (gestion des déchets, durée et intensité des travaux, gestion des flux d’approvisionnement etc.), relatifs aux attentes des usagers (fournir des retours d’expériences, solutions répondant à la crainte de dépersonnalisation de l’habitat etc.), ou techniques (qualité des travaux, durabilité etc.). L’idée est donc d’aller plus loin pour envisager la massification en rénovant énergétiquement des quartiers composés d’une multitude de maîtres d’ouvrage et donc d’une multitude de décideurs aux ressources, moyens et ambitions divers et variés. Mais comment faire ?

Une nouvelle approche méthodologique Convaincus que les collectivités territoriales, structures à proximité des propriétaires et des ménages, peuvent jouer un rôle majeur et de confiance pour porter ce changement d’échelle et envisager cette massification de la rénovation énergétique décarbonée à l’échelle de leurs quartiers, nous leur avons créé un outil méthodologique pour structurer la démarche.

Ce guide, résultat de plus de 18 mois de travail collaboratif et collectif, a pour seule ambition de poser les bases d’une approche méthodologique, en identifiant les étapes clés, de manière pratique et synthétique, pour envisager la réussite d’une telle opération à l’échelle d’une collectivité. Il énonce les principes généraux et actions clés dans lesquelles peuvent se positionner et se déployer des opérations et projets en cours de montage et des dispositifs en cours d’expérimentation qui intègrent ce changement d’échelle. Ce guide, aura aussi comme objectif de servir le Plan de Relance (présenté par le Gouvernement en septembre 2020) mais aussi le Plan Climat, en ouvrant de nouvelles perspectives et approches pour réussir cette nécessaire massification, et ainsi atteindre les objectifs ambitieux de 500 000 rénovations énergétiques performantes par an. Il est, en soi une première et nous espérons de cette manière pouvoir éveiller des intérêts, susciter des volontés et bien entendu faire évoluer les approches grâce à de véritables opérations à l’échelle.

2) MARQ – un projet d’innovation porté par l’Institut de Transition Energétique NOBATEK /INEF4

MAssifier la Rénovation énergétique par le Quartier – MARQ Avec le soutien du PIA (Programme d’Investissements d’Avenir), NOBATEK/INEF4, l’Institut national pour la Transition Energétique et environnementale du bâtiment vient de démarrer un projet collaboratif pour la massification de la rénovation énergétique à l’échelle du quartier : MARQ.

L’Institut prône le changement d’échelle, ou le passage d’une opération de rénovation unitaire « bâtiment » à une approche collective « quartier », comme levier pour accélérer la rénovation, diminuer les coûts des travaux, augmenter la performance des opérations et améliorer la productivité des entreprises.

Le projet MARQ va s’attaquer aux verrous techniques, organisationnels et économiques notamment la gouvernance et la difficulté du passage à l’acte pour un quartier sans instance organisationnelle et décisionnelle, mais aussi sur l’absence d’offre globale. En effet, ce type d’offre doit, à la fois, intégrer une multiplicité de compétences et de métiers apportés par des acteurs actuellement habitués à répondre à une offre segmentée en lots, et offrir des garanties. Ces garanties sont d’autant plus importantes que, pour une opération innovante, la perception du risque par les clients est forte, et doit donc être compensée par des schémas garantissant simplicité organisationnelle, qualité, délais et coûts maîtrisés. Enfin, cette offre globale doit permettre une personnalisation des solutions.

MARQuons les esprits !

Le projet MARQ se construit dans l’intérêt général de la filière en impliquant les pouvoirs publics, les entreprises du secteur et les usagers, dans une volonté de partager l’expérience et les solutions afin que d’autres acteurs maillant le territoire national puissent dupliquer l’approche. L’expérimentation et les retours d’expériences permettront de démontrer la réplicabilité de l’approche et des outils développés, de diffuser auprès des acteurs et de multiplier et diversifier les opérations dans une démarche d’amélioration continue de la proposition de valeur, de la démarche, de l’extension des solutions mais aussi de fiabilisation du modèle économique.

DéMARQuez vous ! Le projet MARQ s’adresse aux collectivités ayant des objectifs de transition énergétique ambitieux. NOBATEK/INEF4 recherche actuellement plusieurs quartiers pilotes notamment auprès d’EPCI (Communauté de communes, communauté d’agglomération ou métropole)1. Industriels des secteurs des matériaux, des systèmes énergétiques, entreprises de négoce, de mise en œuvre, bureaux d’études, start-ups du domaine de la numérisation, du digital, des datas et du BIM, etc. sont également autant d’acteurs que l’institut cherche à intégrer à la réalisation du projet MARQ.

3) Autres programmes

La réussite des projets de rénovation énergétique tiendra à leur capacité de fédérer et rassembler les acteurs et les ressources partenariales autour de ces actions. On peut notamment citer les Parcours Rénovation Energétique Performant (PREP) visant à massifier la rénovation énergétique avec le soutien des tiers de confiance que sont les élus locaux, l’approche d’Expérience P2E avec un rôle clé de tiers de confiance accompagnateur des ménages ou encore d’approches priorisant une requalification architecturale globale traitant de façon complémentaire les dimensions sociales, économiques et environnementales de la qualité de vie au sein des quartiers telle que la démarche OPERAEU-ACI portée par le Club de l’Amélioration de l’Habitat (CAH) et pilotée par François Pélegrin (architecte UNSFA).

Conclusion

Toutes ces initiatives ont au cœur de l’action les collectivités locales comme tiers de confiance. C’est un sujet complexe, avec une approche innovante et en rupture avec les modèles habituels. Il peut y avoir des freins et des verrous à lever. C’est pourquoi, le Guide Rénovation Energétique des quartiers homogènes et le projet MARQ sont là pour vous accompagner et envisager cette échelle de la massification qualitative et performante. Ils constituent des outils à la disposition des acteurs locaux pour réussir cette nécessaire transition et dupliquer les modèles qui fonctionnent. Vous pouvez vous positionner avec confiance sur la ligne de départ pour entendre : massification et rénovation énergétique performante : « Collectivités : A vos MARQ, prêts, partez !

Crédits photo : Margaret Polinder on Unsplash

Article suivant : « OPERAEU – Action Cœur d’Ilot » Opérations de Requalification Architecturale, Environnementale et Urbaine

UN DOSSIER RÉALISÉ AVEC LE SOUTIEN DE :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire