Au Maroc, la restitution des œuvres d’art à l’Afrique se prépare – Les Inrocks

Financés par l’Agence française de développement (AFD) et organisés par la Fondation nationale des musées de Rabat, des cycles de formation préparent la restitution des œuvres d’art à l’Afrique.

« D’ici à cinq ans, je veux que les conditions soient réunies pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain à l’Afrique. » Quatre ans plus tard, cette promesse d’Emmanuel Macron faite le 28 novembre 2017 à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, n’a pas encore été totalement tenue. Pour l’heure, la France a remis deux œuvres, l’une au Sénégal, l’autre à Madagascar. Enfin, 26 pièces du « Trésor de Béhanzin » pillées au palais d’Abomey en 1892, seront prochainement restituées au Bénin. En coulisses, les musées africains s’organisent. Financés par l’Agence française de développement à hauteur de 300 000 euros, et organisés au Maroc, des cycles de formation, à distance, vont démarrer au début de ce mois d’octobre….

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire