Prix du président de la République de littérature et langue amazighes : 82 œuvres présélectionnées – Radio Algérie

Pour chacun de ces quatre axes, seront récompensées les trois meilleures œuvres, a-t-il déclaré en signalant que le premier prix est doté d’un montant d’un (1) million DA, le deuxième de 500.000 DA et le troisième de 250.000 DA, soit un total de sept (7) millions DA que se partageront ainsi 12 concurrents.

« Un montant considérable qui reflète la forte volonté du Président de la République d’encourager la créativité en langue amazighe, a souligné M.Assad.

Composé de 12 membres, représentant les principales variantes linguistiques amazighes ainsi que les grandes universités algériennes, et choisis sur des critères d’intégrité, de probité, le jury devra évaluer les œuvres présélectionnées pour concourir à cette deuxième édition du Prix du Président de la République de littérature et langue amazighe, caractérisée par la présence de l’ensemble des variantes linguistiques amazighe, a-t-il ajouté.

La cérémonie officielle de remise de ce prix sera marquée par une parade en ouverture, ainsi que par la tenue d’une exposition d’artisanat traditionnel, d’une autre sur l’audiovisuel amazighe, ainsi que des représentations artistiques, des ateliers et un symposium académique sur le patrimoine architectural de la région organisé avec le concours de l’Université Hadj Moussa Ag-Akhamoukh de Tamanrasset, a fait savoir le Sg du HCA.

L’occasion sera saisie pour procéder à des cérémonies symboliques d’inauguration d’enseignes sur le fronton de certains établissements publics, telles que les structures éducatives, avec des transcriptions en Tifinagh, mais aussi pour honorer des personnalités ayant apporté leur contribution au HCA.

Auparavant, Si El-Hachemi Assad avait visité dans la matinée l’Université de Tamanrasset et tenu une rencontre avec ses responsables sur la situation du département de langue amazighe de l’Université et qui enregistre cette année la sortie de la première promotion de 17 étudiants licenciés dans la matière amazighe.

Ces étudiants auront l’opportunité de prendre part aux différentes manifestations scientifiques organisées par le HCA, dont le séminaire sur la linguistique amazighe, prévu du 23 au 25 octobre prochain dans la wilaya d’Adrar, a assuré M. Assad.

Et d’ajouter qu’une section d’enseignement amazigh sera ouverte à l’école normale supérieure et que des perspectives s’ouvriront aux promus dans le domaine amazigh, avec plus de possibilités de recrutement, avec le concours des services de la Fonction publique.

M. Assad a appelé, à ce titre, à valoriser les efforts de l’Etat en matière de publications amazighes, qui témoignent de « la grande volonté politique de préserver et promouvoir l’Amazighité ».

Les efforts s’orienteront aussi vers la numérisation des publications pour faciliter les échanges entre les universités, et que des dons d’ouvrages seront effectuées au profit des universités, a également soutenu le Sg du HCA.

Lors de sa visite du lycée Abderrahmane Ibn-Rostom où il a tenu une rencontre avec les enseignants et inspecteurs de la langue amazighe dans cette wilaya, il a affirmé que Tamanrasset est un exemple en matière d’enseignement de la langue amazighe qui y est dispensé dans les trois paliers.

La wilaya compte actuellement 72 enseignants de langue amazighe (43 dans le primaire, 20 dans le moyen et 9 dans le secondaire), a-t-on conclu.

Selon le SG du HCA, une commission mixte, HCA-ministère de l’Education, sera mise sur pied pour évaluer l’expérience de l’enseignement de la langue amazighe, qui boucle sa 26ème année, et que des efforts déployés pour lever les contraintes entravant l’enseignement de cette langue nationale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire