L’installation de KANVA à l’Expo 2020 de Dubaï suscite une réflexion et communique un sentiment d’urgence pour la lutte aux changements climatiques – v2com newswire

Canada, 01-10-2021 – Le cabinet KANVA, basé à Montréal et reconnu pour ses projets d’envergure allant au-delà des frontières formelles de l’architecture, est fier de dévoiler TRACES, une installation multisensorielle qui donne matière à réflexion, présentée au Pavillon du Canada dans le cadre de l’Expo 2020 de Dubaï. Commissionnée par Affaires mondiales Canada et produite par l’Office national du film du Canada (ONF) dans le but d’habiter la plaza menant au hall d’entrée du pavillon, KANVA a adopté une approche universelle teintée de fierté nationale dans l’élaboration de son installation publique, en faisant référence au Canada ainsi qu’aux thèmes choisis par l’Expo de Dubaï : opportunité, mobilité et durabilité.

« Le concept de TRACES a commencé avec l’emplacement du Pavillon du Canada, situé dans la section dédiée au thème de la durabilité, et avec l’exposition principale s’inspirant des paysages et de la diversité naturelle du Canada », explique Rami Bebawi, associé chez KANVA et architecte principal du projet TRACES. « Nous voulions que notre création mette en évidence le fait que le réchauffement climatique menace l’existence de ces mêmes paysages et plus spécifiquement, des espèces qui y vivent. »

Toucher la corde sensible

Le projet s’harmonisant parfaitement aux valeurs fondamentales de KANVA, le cabinet s’est donné pour mission de relier le cœur, la pensée et la main dans l’atteinte d’un avenir plus prometteur, qui réinvente les relations entre les divers habitants de notre planète. Dans la phase de développement d’un concept se voulant à la fois artistique et poétique, émouvant et significatif, le cabinet a étudié les multiples aspects du réchauffement climatique et de la dégradation des habitats pour finalement choisir une présentation visuelle traduisant l’essence même de leur message : le murmure d’une envolée d’oiseaux, inscrivant de gigantesques arabesques dans le ciel dans un mouvement collectif parfaitement synchronisé.

Dans le but de capter et de transmettre un message d’urgence face au déclin rapide des habitats, KANVA a choisi la fossilisation d’un paysage habité, dans lequel le mouvement des oiseaux est en suspens, présenté sous forme de fossiles révélant des TRACES de leur existence.

« Qu’il s’agisse de changements climatiques ou de l’oppression par le développement humain, pendant que les paysages disparaissent, les espèces qui les habitent disparaissent également », souligne Rami Bebawi. « Ils s’effacent de nos mémoires, et notre amnésie collective nous permet de continuer à les détruire. TRACES réinterprète ce cycle en fossilisant l’espèce pour faire en sorte qu’elle ne tombe pas dans l’oubli », ajoute Olga Karpova, architecte et chef de projet principale chez KANVA.

Un regard intérieur

L’expression de KANVA se décline en une série de huit boîtes étalées de manière apparemment aléatoire sur la plaza du Pavillon du Canada, en contraste avec la grille linéaire habituellement adoptée pour le développement humain. Chaque boîte muséale, d’une dimension de 8 pieds x 8 pieds x 8 pieds, contient un objet précieux reflétant la beauté d’une vie dynamique en suspens, accompagné d’interactions multimédia développées par l’artiste Étienne Paquette. Alors que les visiteurs déambulent vers le hall d’entrée du pavillon, ils sont invités à se déplacer au travers d’une gamme d’expériences multisensorielles axées sur la découverte et l’appropriation individuelle.

Le joyau ( The Jewel) lance la conversation en plaçant sur un piédestal des oiseaux fossilisés, éclairés par une source lumineuse intégrée qui les présente comme des joyaux à la fois magnifiques mais troublés. Le parcours mène ensuite à La proximité ( The Nearness), aux dimensions les plus impressionnantes, comprenant un mur orné d’une lumière magnifique, filtrée de manière à rehausser le mouvement d’oiseaux devant un paysage vertical. La commémoration ( The Memorial), représentant une tombe horizontale devant laquelle les visiteurs peuvent se remémorer une espèce disparue, touchant une corde plus sensible. La base rectangulaire dotée d’un éclairage intégré illumine des oiseaux fossilisés survolant un remarquable paysage composé de strates en bois.

Les oubliés ( The Forgotten) représente les objets jadis chéris, jetés sans égards; une superposition de cubes remplis de prototypes illuminés, maintenant rejetés et dévalorisés. Le pupitre ( The Seat) renvoie à la responsabilité individuelle en asseyant chaque visiteur seul à un pupitre de style ancien. Lorsque le visiteur ouvre le pupitre, le son d’un plan d’eau et l’impression 3D d’un oiseau sont perçus à travers un paysage marin fait d’encre noire, imitant l’effet d’un déversement reflété dans le regard affolé d’un oiseau se battant pour survivre.

Le rassemblement ( The Gathering) met l’accent sur la responsabilité collective représentée par le processus d’une tablée de convives affairés à la résolution de problèmes, inspirée par un cube luminescent émergeant du centre de la table. Les cris inquiétants d’oiseaux en détresse s’effacent peu à peu pour faire place à des harmonies calmes et apaisantes symbolisant l’espoir, alors que les visiteurs prennent tour à tour place à la table.

Créant un effet de contraste, Le sanctuaire ( The Sanctuary) est un espace extraordinaire dépourvu de toute intervention humaine, présentant un canevas blanc sur lequel s’anime un flot ininterrompu d’oiseaux en vol dans un monde sans humains. La huitième boîte de KANVA transmet son message le plus direct. La conscience ( The Awareness) se compose de quatre chaises, chacune disposée à un coin de la boîte, ainsi qu’une cage d’oiseau vide, porte ouverte, suspendue au plafond. Un bruit blanc à l’intensité croissante indique que quelque chose ne va pas; alors que les visiteurs s’assoient et se font face, l’ambiance s’adoucit pour faire place à une joyeuse sérénade de chants d’oiseaux. Mais la cage est vide, l’oiseau s’est envolé.

En plus des huit boîtes à artefacts, KANVA a également conçu une murale s’étalant le long d’un grand mur courbe du hall d’entrée du Pavillon du Canada. La murale comprend une multitude de volées d’oiseaux apparaissant à diverses profondeurs et distances, sur un arrière-plan pouvant être interprété comme un ciel, des montagnes, des forêts ou un plan d’eau. Bien que la murale soit un élément fixe à l’Expo 2020 de Dubaï, les huit cubes voyageront à travers le monde, où ils poursuivront leur mission d’ambassadeurs volants pour l’espoir.

Une expérience enrichissante

Le développement de TRACES s’est avéré être une expérience extrêmement enrichissante pour les membres du cabinet, socialement responsables et sensbile à l’environnement. Au-delà des disciplines liées à l’architecture traditionnelle, le projet a plongé l’équipe au cœur des problématiques globales actuelles ainsi qu’entraîné une étude poussée de nombreuses espèces d’oiseaux, de leurs déplacements et de leur sonorité. Dans la création de leur art, KANVA a également exploré quelques procédés tels que la numérisation, la sculpture à la main et l’animation, l’impression 3D de centaines d’échelles et de mouvements différents, chacune concrétisant davantage leur engagement.

« Nous pourrions difficilement être plus fiers de notre travail, qui est à la fois léger, beau et divertissant, mais sert aussi d’outil éducatif qui favorise la conscientisation, la sensibilisation et l’urgence d’agir », conclut Rami Bebawi. « Le développement à outrance a laissé tellement de dommages sur son chemin que le temps d’une simple reconnaissance de ses effets est révolu. La responsabilité doit désormais mener à l’action. »

CRÉDITS

KANVA : Concept original, direction artistique et réalisation de l’installation

Creos : Production et gestion de tournée

Étienne Paquette : Conception multimédia et direction artistique

Office national du film du Canada (ONF) : Production

Affaires mondiales Canada : Service du gouvernement canadien responsable de la participation du Canada à l’Expo 2020 de Dubaï

FICHE TECHNIQUE

Nom du projet : TRACES

Emplacement : Pavillon du Canada, Expo 2020 de Dubaï, Émirats Arabes Unis

Dates : 1 er octobre 2021 au 31 mars 2022

Tournée mondiale : Dates et renseignements supplémentaires à venir

Collaborateurs :Serge Maheu : Directeur technique et intégrateur, éléments multimédia

Carine Khalife : Artiste visuelle

Javier Asencio : Compositeur et concepteur d’environnement sonore immersif

Architectes du Pavillon du Canada :Moriyama & Teshima

À propos de KANVA

Fondé en 2003, KANVA est un cabinet d’architecture multidisciplinaire basé à Montréal, composé d’une quinzaine d’architectes dynamiques, dont la pratique s’inscrit dans une volonté de penser, imaginer, dessiner et construire l’espace collectif. KANVA possède une approche qui cherche à requestionner et à transformer l’environnement bâti. La firme aborde chaque projet comme une opportunité pour raconter une histoire, pour imaginer un lieu et pour élargir la portée et le dialogue entre l’art et l’architecture. KANVA considère l’architecture, l’art et la science comme des outils d’apprentissage permettant de transformer l’environnement bâti pour ceux qui y vivent.

Le cabinet a remporté de nombreux prix et distinctions pour l’ensemble de son travail, notamment le prix de la pratique architecturale émergente de l’Institut Royal d’Architecture du Canada en 2015. En 2017, KANVA reçoit le Prix de Rome du Conseil des Arts du Canada pour son travail de recherche « Adaptive Boundaries ». L’année suivante, le projet novateur Imago remporte le prix « Experimental – Future Projects » au World Architecture Festival. Plus récemment, KANVA a complété la transformation du Musée de Science Biodôme de Montréal, soulignant leur dévouement envers une approche sensible et significative.

À propos de Creos

Creos offre des services d’experts-conseils et de gestion de projet afin d’accompagner les clients dans la conception, la planification et l’aménagement technologique et artistique des places publiques pour en faire des lieux vivants et attrayants combinant créativité et efficacité.

Creos est le chef de file mondial comme courtier d’installations participatives temporaires et transforme les places publiques en destinations incontournables partout sur la planète. De plus, Creos propose un portfolio varié d’installations offrant aux visiteurs une expérience sensorielle et interactive unique.

À propos de Étienne Paquette

Artiste dans le domaine du multimédia et auteur, Étienne Paquette crée des installations immersives qui empruntent à plusieurs formes d’art pour transporter les visiteurs et visiteuses dans un ailleurs fantastique. De plus en plus transdisciplinaire, sa pratique est faite d’explorations proposant au public différentes manières de prendre part aux histoires. Il est notamment le concepteur d’Instrument à vent (Montréal, 2018, prix NUMIX – installation expérientielle interactive in situ), d’Au-delà des glaces (Ottawa, 2017, prix Or aux MUSE Awards de l’American Alliance of Museums) et de Mégaphone (Montréal, 2013, grand prix Boomerang – environnement interactif). Étienne Paquette détient un doctorat en communication.

À propos de l’Office National du Film du Canada

L’Office national du film du Canada (ONF) est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et créatives, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs ou d’expériences participatives. Les œuvres de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 récompenses, dont 27 prix Écrans canadiens, 21 prix Webby, 12 Oscars et plus de 100 prix Génie. Pour accéder au riche contenu de l’ONF et découvrir le travail des artistes et des artisans, allez à ONF.ca, téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles ou visitez Pause ONF.

À propos de Affaires mondiales Canada

Nous définissons, façonnons et faisons progresser les intérêts et les valeurs du Canada dans un environnement mondial complexe. Nous gérons les relations diplomatiques, faisons la promotion du commerce international et fournissons du soutien consulaire. Nous dirigeons les efforts internationaux en matière de développement, d’aide humanitaire et d’appui à la paix et à la sécurité. Nous contribuons également à la sécurité nationale et au développement du droit international.

L’Expo 2020 de Dubaï offre au Canada une plateforme exceptionnelle pour attirer les investissements étrangers, soutenir l’éducation internationale, accroître le tourisme, promouvoir l’innovation canadienne, diversifier les marchés internationaux et favoriser de nouveaux débouchés pour les entreprises canadiennes.

Pour plus d’informations

Contact média

v2com newswire Pénélope Fortin, Relations de presse internationales pfortin@v2com-newswire.com 1-514-845-1188

Pièces jointes

Images basse résolution ~ 5,7 Mo

Images tif haute résolution ~ 1,4 Go

Images jpg haute résolution ~ 230 Mo

Termes et conditions

Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l’usage exclusif des médias.

Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire. Merci d’inclure la source v2com lorsque possible et il est toujours apprécié de recevoir les versions PDF de vos articles.

Dossier de presse | no. 1057-10

L’installation de KANVA à l’Expo 2020 de Dubaï suscite une réflexion et communique un sentiment d’urgence pour la lutte aux changements climatiques

Dubai, Émirats arabes unis

KANVA

Vision poétique d’un avenir incertain et réflexion sur notre présent, l’installation TRACES située au Pavillon du Canada dans le cadre de l’Expo 2020 de Dubaï invite les visiteurs à se questionner et se sensibiliser sur la menace grandissante que représentent les changements climatiques pour l’ensemble des écosystèmes.

Canada, 01-10-2021 – Le cabinet KANVA, basé à Montréal et reconnu pour ses projets d’envergure allant au-delà des frontières formelles de l’architecture, est fier de dévoiler TRACES, une installation multisensorielle qui donne matière à réflexion, présentée au Pavillon du Canada dans le cadre de l’Expo 2020 de Dubaï. Commissionnée par Affaires mondiales Canada et produite par l’Office national du film du Canada (ONF) dans le but d’habiter la plaza menant au hall d’entrée du pavillon, KANVA a adopté une approche universelle teintée de fierté nationale dans l’élaboration de son installation publique, en faisant référence au Canada ainsi qu’aux thèmes choisis par l’Expo de Dubaï : opportunité, mobilité et durabilité.

« Le concept de TRACES a commencé avec l’emplacement du Pavillon du Canada, situé dans la section dédiée au thème de la durabilité, et avec l’exposition principale s’inspirant des paysages et de la diversité naturelle du Canada », explique Rami Bebawi, associé chez KANVA et architecte principal du projet TRACES. « Nous voulions que notre création mette en évidence le fait que le réchauffement climatique menace l’existence de ces mêmes paysages et plus spécifiquement, des espèces qui y vivent. »

Toucher la corde sensible

Le projet s’harmonisant parfaitement aux valeurs fondamentales de KANVA, le cabinet s’est donné pour mission de relier le cœur, la pensée et la main dans l’atteinte d’un avenir plus prometteur, qui réinvente les relations entre les divers habitants de notre planète. Dans la phase de développement d’un concept se voulant à la fois artistique et poétique, émouvant et significatif, le cabinet a étudié les multiples aspects du réchauffement climatique et de la dégradation des habitats pour finalement choisir une présentation visuelle traduisant l’essence même de leur message : le murmure d’une envolée d’oiseaux, inscrivant de gigantesques arabesques dans le ciel dans un mouvement collectif parfaitement synchronisé.

Dans le but de capter et de transmettre un message d’urgence face au déclin rapide des habitats, KANVA a choisi la fossilisation d’un paysage habité, dans lequel le mouvement des oiseaux est en suspens, présenté sous forme de fossiles révélant des TRACES de leur existence.

« Qu’il s’agisse de changements climatiques ou de l’oppression par le développement humain, pendant que les paysages disparaissent, les espèces qui les habitent disparaissent également », souligne Rami Bebawi. « Ils s’effacent de nos mémoires, et notre amnésie collective nous permet de continuer à les détruire. TRACES réinterprète ce cycle en fossilisant l’espèce pour faire en sorte qu’elle ne tombe pas dans l’oubli », ajoute Olga Karpova, architecte et chef de projet principale chez KANVA.

Un regard intérieur

L’expression de KANVA se décline en une série de huit boîtes étalées de manière apparemment aléatoire sur la plaza du Pavillon du Canada, en contraste avec la grille linéaire habituellement adoptée pour le développement humain. Chaque boîte muséale, d’une dimension de 8 pieds x 8 pieds x 8 pieds, contient un objet précieux reflétant la beauté d’une vie dynamique en suspens, accompagné d’interactions multimédia développées par l’artiste Étienne Paquette. Alors que les visiteurs déambulent vers le hall d’entrée du pavillon, ils sont invités à se déplacer au travers d’une gamme d’expériences multisensorielles axées sur la découverte et l’appropriation individuelle.

Le joyau ( The Jewel) lance la conversation en plaçant sur un piédestal des oiseaux fossilisés, éclairés par une source lumineuse intégrée qui les présente comme des joyaux à la fois magnifiques mais troublés. Le parcours mène ensuite à La proximité ( The Nearness), aux dimensions les plus impressionnantes, comprenant un mur orné d’une lumière magnifique, filtrée de manière à rehausser le mouvement d’oiseaux devant un paysage vertical. La commémoration ( The Memorial), représentant une tombe horizontale devant laquelle les visiteurs peuvent se remémorer une espèce disparue, touchant une corde plus sensible. La base rectangulaire dotée d’un éclairage intégré illumine des oiseaux fossilisés survolant un remarquable paysage composé de strates en bois.

Les oubliés ( The Forgotten) représente les objets jadis chéris, jetés sans égards; une superposition de cubes remplis de prototypes illuminés, maintenant rejetés et dévalorisés. Le pupitre ( The Seat) renvoie à la responsabilité individuelle en asseyant chaque visiteur seul à un pupitre de style ancien. Lorsque le visiteur ouvre le pupitre, le son d’un plan d’eau et l’impression 3D d’un oiseau sont perçus à travers un paysage marin fait d’encre noire, imitant l’effet d’un déversement reflété dans le regard affolé d’un oiseau se battant pour survivre.

Le rassemblement ( The Gathering) met l’accent sur la responsabilité collective représentée par le processus d’une tablée de convives affairés à la résolution de problèmes, inspirée par un cube luminescent émergeant du centre de la table. Les cris inquiétants d’oiseaux en détresse s’effacent peu à peu pour faire place à des harmonies calmes et apaisantes symbolisant l’espoir, alors que les visiteurs prennent tour à tour place à la table.

Créant un effet de contraste, Le sanctuaire ( The Sanctuary) est un espace extraordinaire dépourvu de toute intervention humaine, présentant un canevas blanc sur lequel s’anime un flot ininterrompu d’oiseaux en vol dans un monde sans humains. La huitième boîte de KANVA transmet son message le plus direct. La conscience ( The Awareness) se compose de quatre chaises, chacune disposée à un coin de la boîte, ainsi qu’une cage d’oiseau vide, porte ouverte, suspendue au plafond. Un bruit blanc à l’intensité croissante indique que quelque chose ne va pas; alors que les visiteurs s’assoient et se font face, l’ambiance s’adoucit pour faire place à une joyeuse sérénade de chants d’oiseaux. Mais la cage est vide, l’oiseau s’est envolé.

En plus des huit boîtes à artefacts, KANVA a également conçu une murale s’étalant le long d’un grand mur courbe du hall d’entrée du Pavillon du Canada. La murale comprend une multitude de volées d’oiseaux apparaissant à diverses profondeurs et distances, sur un arrière-plan pouvant être interprété comme un ciel, des montagnes, des forêts ou un plan d’eau. Bien que la murale soit un élément fixe à l’Expo 2020 de Dubaï, les huit cubes voyageront à travers le monde, où ils poursuivront leur mission d’ambassadeurs volants pour l’espoir.

Une expérience enrichissante

Le développement de TRACES s’est avéré être une expérience extrêmement enrichissante pour les membres du cabinet, socialement responsables et sensbile à l’environnement. Au-delà des disciplines liées à l’architecture traditionnelle, le projet a plongé l’équipe au cœur des problématiques globales actuelles ainsi qu’entraîné une étude poussée de nombreuses espèces d’oiseaux, de leurs déplacements et de leur sonorité. Dans la création de leur art, KANVA a également exploré quelques procédés tels que la numérisation, la sculpture à la main et l’animation, l’impression 3D de centaines d’échelles et de mouvements différents, chacune concrétisant davantage leur engagement.

« Nous pourrions difficilement être plus fiers de notre travail, qui est à la fois léger, beau et divertissant, mais sert aussi d’outil éducatif qui favorise la conscientisation, la sensibilisation et l’urgence d’agir », conclut Rami Bebawi. « Le développement à outrance a laissé tellement de dommages sur son chemin que le temps d’une simple reconnaissance de ses effets est révolu. La responsabilité doit désormais mener à l’action. »

CRÉDITS

KANVA : Concept original, direction artistique et réalisation de l’installation

Creos : Production et gestion de tournée

Étienne Paquette : Conception multimédia et direction artistique

Office national du film du Canada (ONF) : Production

Affaires mondiales Canada : Service du gouvernement canadien responsable de la participation du Canada à l’Expo 2020 de Dubaï

FICHE TECHNIQUE

Nom du projet : TRACES

Emplacement : Pavillon du Canada, Expo 2020 de Dubaï, Émirats Arabes Unis

Dates : 1 er octobre 2021 au 31 mars 2022

Tournée mondiale : Dates et renseignements supplémentaires à venir

Collaborateurs :Serge Maheu : Directeur technique et intégrateur, éléments multimédia

Carine Khalife : Artiste visuelle

Javier Asencio : Compositeur et concepteur d’environnement sonore immersif

Architectes du Pavillon du Canada :Moriyama & Teshima

À propos de KANVA

Fondé en 2003, KANVA est un cabinet d’architecture multidisciplinaire basé à Montréal, composé d’une quinzaine d’architectes dynamiques, dont la pratique s’inscrit dans une volonté de penser, imaginer, dessiner et construire l’espace collectif. KANVA possède une approche qui cherche à requestionner et à transformer l’environnement bâti. La firme aborde chaque projet comme une opportunité pour raconter une histoire, pour imaginer un lieu et pour élargir la portée et le dialogue entre l’art et l’architecture. KANVA considère l’architecture, l’art et la science comme des outils d’apprentissage permettant de transformer l’environnement bâti pour ceux qui y vivent.

Le cabinet a remporté de nombreux prix et distinctions pour l’ensemble de son travail, notamment le prix de la pratique architecturale émergente de l’Institut Royal d’Architecture du Canada en 2015. En 2017, KANVA reçoit le Prix de Rome du Conseil des Arts du Canada pour son travail de recherche « Adaptive Boundaries ». L’année suivante, le projet novateur Imago remporte le prix « Experimental – Future Projects » au World Architecture Festival. Plus récemment, KANVA a complété la transformation du Musée de Science Biodôme de Montréal, soulignant leur dévouement envers une approche sensible et significative.

À propos de Creos

Creos offre des services d’experts-conseils et de gestion de projet afin d’accompagner les clients dans la conception, la planification et l’aménagement technologique et artistique des places publiques pour en faire des lieux vivants et attrayants combinant créativité et efficacité.

Creos est le chef de file mondial comme courtier d’installations participatives temporaires et transforme les places publiques en destinations incontournables partout sur la planète. De plus, Creos propose un portfolio varié d’installations offrant aux visiteurs une expérience sensorielle et interactive unique.

À propos de Étienne Paquette

Artiste dans le domaine du multimédia et auteur, Étienne Paquette crée des installations immersives qui empruntent à plusieurs formes d’art pour transporter les visiteurs et visiteuses dans un ailleurs fantastique. De plus en plus transdisciplinaire, sa pratique est faite d’explorations proposant au public différentes manières de prendre part aux histoires. Il est notamment le concepteur d’Instrument à vent (Montréal, 2018, prix NUMIX – installation expérientielle interactive in situ), d’Au-delà des glaces (Ottawa, 2017, prix Or aux MUSE Awards de l’American Alliance of Museums) et de Mégaphone (Montréal, 2013, grand prix Boomerang – environnement interactif). Étienne Paquette détient un doctorat en communication.

À propos de l’Office National du Film du Canada

L’Office national du film du Canada (ONF) est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et créatives, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs ou d’expériences participatives. Les œuvres de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 récompenses, dont 27 prix Écrans canadiens, 21 prix Webby, 12 Oscars et plus de 100 prix Génie. Pour accéder au riche contenu de l’ONF et découvrir le travail des artistes et des artisans, allez à ONF.ca, téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles ou visitez Pause ONF.

À propos de Affaires mondiales Canada

Nous définissons, façonnons et faisons progresser les intérêts et les valeurs du Canada dans un environnement mondial complexe. Nous gérons les relations diplomatiques, faisons la promotion du commerce international et fournissons du soutien consulaire. Nous dirigeons les efforts internationaux en matière de développement, d’aide humanitaire et d’appui à la paix et à la sécurité. Nous contribuons également à la sécurité nationale et au développement du droit international.

L’Expo 2020 de Dubaï offre au Canada une plateforme exceptionnelle pour attirer les investissements étrangers, soutenir l’éducation internationale, accroître le tourisme, promouvoir l’innovation canadienne, diversifier les marchés internationaux et favoriser de nouveaux débouchés pour les entreprises canadiennes.

Pour plus d’informations

Contact média

v2com newswire Pénélope Fortin, Relations de presse internationales pfortin@v2com-newswire.com 1-514-845-1188

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire