Rejet des recours contre les dissolutions de Barakacity et du Collectif contre l’islamophobie

Le Conseil d’Etat confirme la dissolution de l’association Barakacity et celle du Collectif contre l’islamophobie en France. Il juge que leurs publications et les propos de leur dirigeant sont de nature à provoquer à la discrimination, à la haine ou à la violence.

Sur la boutique Dalloz

en lire plus

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire