Détournement d’un immeuble confisqué : application de la loi dans l’espace et appréciation de l’élément intentionnel

Le détournement de bien confisqué supposant une décision prononçant la confiscation en France, la condition tenant à l’existence d’un fait constitutif de l’infraction sur le territoire de la République est remplie.

La connaissance de l’existence d’une décision de confiscation résulte suffisamment du caractère contradictoire de cette décision et des circonstances dans lesquelles le détournement a été réalisé.

en lire plus

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire