La numérisation des collections du Muséum d’histoire naturelle pourrait générer une valeur économique de plus de 2 milliards de livres sterling – Club Innovation & Culture CLIC France

Les avantages sociétaux de la numérisation des collections d’histoire naturelle s’étendent aux progrès mondiaux en matière de sécurité alimentaire, de conservation de la biodiversité, de découverte de médicaments, d’exploration de minéraux et au-delà. Dans le cadre d’une première mondiale, le Natural History Museum de Londres a collaboré avec la société d’étude Frontier Economics pour explorer la valeur économique de la numérisation des collections d’histoire naturelle. Cette étude conclu que la numérisation des 80 millions de spécimens de la collection pourrait générer une valeur économique de plus de 2 milliards de livres sterling.
Le Natural History Museum a jusqu’à présent rendu plus de 4,9 millions de spécimens numérisés disponibles gratuitement en ligne et a généré plus de 28 milliards de téléchargements et 429 000 sessions au cours des 6 dernières années .
Le Natural History Museum a donc collaboré avec des consultants de Frontier Economics Ltd pour explorer la valeur économique et sociétale de la numérisation des collections d’histoire naturelle et a conclu que la numérisation a le potentiel de décupler le retour sur investissement. Une manière de justifier les investissements déjà consentis et ceux à consentir afin de libérer tout le potentiel des vastes collections du Muséum, composées de plus de 80 millions d’objets .

Numérisation au Muséum d’histoire naturelle – jusqu’à présent

La numérisation est le processus de création et de partage des données associées aux spécimens du Musée. Pour numériser un spécimen, toutes les informations associées sont ajoutées à une base de données en ligne. Cela inclut généralement où et quand il a été collecté et qui l’a trouvé, et peut inclure des photographies, des scans et d’autres données moléculaires si elles sont disponibles.
« Les collections d’histoire naturelle sont un témoignage unique de la biodiversité remontant à des centaines d’années et de la géodiversité remontant à des millénaires. La création et le partage de données de cette manière permettent une science qui aurait été autrement impossible et nous accélérons le rythme auquel des découvertes importantes sont faites à partir de nos collections » explique le Museum de Londres .
Helen Hardy , responsable du programme scientifique numérique au Natural History Museum , déclare: « Le partage des données de nos collections peut transformer la recherche scientifique et aider à trouver des solutions pour la nature et à partir de la nature. Nos collections numérisées ont aidé à établir la biodiversité végétale de base en Amazonie, à trouver des cultures de blé plus résistantes au changement climatique et à soutenir la recherche sur les origines zoonotiques potentielles de Covid-19. La recherche qui découle du partage de nos spécimens a un immense potentiel pour transformer notre monde et aider les gens et la planète à prospérer » .

© Frontier Economics Ltd

La collection de 80 millions d’objets du Muséum d’histoire naturelle est l’une des plus vastes et des plus diversifiées au monde sur le plan historique et géographique .
En déverrouillant la collection en ligne, le musée offre un accès gratuit, immédiat et ouvert aux chercheurs, scientifiques, artistes et autres du monde entier .
Depuis 2015, le musée a mis 4,93 millions de spécimens à disposition sur le portail de données du musée (data.nhm.ac.uk) qui a enregistré plus de 28 milliards de téléchargements sur 427 000 événements de téléchargement.
Cela signifie que le Musée a numérisé environ 6 % de ses collections à ce jour . Parce que la numérisation coûte des dizaines de millions de livres, il est difficile de plaider en faveur d’investissements supplémentaires sans mieux comprendre la valeur de cette numérisation et ses avantages. Les nouvelles analyses effectuées par Frontier Economics Ltd permettent au Musée de saisir pleinement ces avantages et de justifier d’autres investissements.
Corail Elkhorn d’un récif des Caraïbes endommagé, Acropora palmata, crédit: Natural History Museum
 » data-medium-file= »https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-Elkhorn-coral.jpg?fit=575%2C247″ data-large-file= »https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-Elkhorn-coral.jpg?fit=1000%2C430″ loading= »lazy » class= »size-medium wp-image-85684″ src= »https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-Elkhorn-coral.jpg?resize=575%2C247″ alt= » » width= »575″ height= »247″ srcset= »https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-Elkhorn-coral.jpg?resize=575%2C247 575w, https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-Elkhorn-coral.jpg?resize=1024%2C440 1024w, https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-Elkhorn-coral.jpg?resize=768%2C330 768w, https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-Elkhorn-coral.jpg?resize=128%2C55 128w, https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-Elkhorn-coral.jpg?w=1160 1160w » sizes= »(max-width: 575px) 100vw, 575px » data-recalc-dims= »1″ /> Corail Elkhorn d’un récif des Caraïbes endommagé, Acropora palmata, crédit: Natural History Museum

Comment la numérisation impacte la recherche scientifique ?

Les données des collections des musées accélèrent la recherche scientifique, qui à son tour crée des avantages pour la société et l’économie dans un large éventail de secteurs .
Frontier Economics Ltd a examiné l’ impact des données de collecte dans cinq de ces secteurs de recherche : conservation de la biodiversité, espèces envahissantes, découverte de médicaments, recherche et développement agricoles et exploration minérale.
Dan Popov , économiste chez Frontier Economics Ltd , déclare : « La collection du Natural History Museum est un véritable trésor qui, si elle est rendue facilement accessible aux scientifiques du monde entier grâce à la numérisation, a le potentiel de débloquer des recherches révolutionnaires dans un certain nombre de domaines. Prédire exactement comment les données seront utilisées à l’avenir est clairement très incertain. Nous avons examiné la valeur potentielle que de nouvelles recherches pourraient créer dans seulement cinq domaines en nous concentrant sur un ensemble relativement restreint de résultats. Nous constatons que la valeur en jeu est extrêmement importante, atteignant des milliards ».
La valeur de la recherche rendue possible par la numérisation des collections d’histoire naturelle peut être très importante, créant des bénéfices de plus de 2 milliards de livres sterling. Les avantages peuvent être estimés en examinant des domaines spécifiques où les collections du Musée contribuent à la recherche scientifique et ont par la suite un impact sur l’économie au sens large. © Frontier Economics Ltd.

Les nouvelles analyses tentent d’ estimer la valeur économique de ces avantages en utilisant une gamme d’approches, les résultats étant largement d’accord que les avantages de la numérisation sont au moins dix fois supérieurs aux coûts . Cela représente un argument convaincant en faveur d’un investissement dans l’infrastructure numérique des musées sans lequel les nombreux avantages ne seront pas réalisés.
Le professeur Ken Norris, chef du département des sciences de la vie au Natural History Museum , déclare : « Cette nouvelle analyse montre que les données enfermées dans nos collections ont une valeur sociétale et économique importante, mais nous avons besoin d’investissements pour nous aider à les diffuser ».

L’impact international de l’ouverture des collections du NHM

Le processus scientifique d’utilisation et de développement des collections pour offrir des avantages est véritablement international, impliquant des partenariats avec les pays d’où proviennent les spécimens et avec de nombreuses autres parties du monde .
Le Musée soutient fermement la Convention internationale sur la diversité biologique, qui régit les meilleures pratiques en matière de collecte et d’utilisation de matériel génétique, et garantit que les pays d’origine consentent à l’utilisation et en bénéficient.
La recherche menée avec la société Frontier Economics a été financée dans le cadre du programme du Natural History Museum visant à construire un centre scientifique et de numérisation de pointe NHM@Harwell au Harwell Science and Innovation Campus dans l’Oxfordshire .
Vérification des collections de coraux avant le déménagement dans le nouveau centre de recherche du NHM. (c) Natural History Museum
 » data-medium-file= »https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-nouveau-centre-de-recherche-Natural-History-Museum.jpg?fit=575%2C335″ data-large-file= »https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-nouveau-centre-de-recherche-Natural-History-Museum.jpg?fit=1000%2C582″ loading= »lazy » class= »size-medium wp-image-85685″ src= »https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-nouveau-centre-de-recherche-Natural-History-Museum.jpg?resize=575%2C335″ alt= » » width= »575″ height= »335″ srcset= »https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-nouveau-centre-de-recherche-Natural-History-Museum.jpg?resize=575%2C335 575w, https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-nouveau-centre-de-recherche-Natural-History-Museum.jpg?resize=1024%2C596 1024w, https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-nouveau-centre-de-recherche-Natural-History-Museum.jpg?resize=768%2C447 768w, https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-nouveau-centre-de-recherche-Natural-History-Museum.jpg?resize=95%2C55 95w, https://i0.wp.com/www.club-innovation-culture.fr/wp-content/uploads/nhm-london-nouveau-centre-de-recherche-Natural-History-Museum.jpg?w=1160 1160w » sizes= »(max-width: 575px) 100vw, 575px » data-recalc-dims= »1″ /> Vérification des collections de coraux avant le déménagement dans le nouveau centre de recherche du NHM. (c) Natural History Museum
Le développement du centre est un élément clé des plans de numérisation du musée, permettant une accélération majeure de la numérisation des collections pour générer et partager des mégadonnées vitales sur le monde naturel et susciter de nouvelles recherches collaboratives portant sur les grands défis mondiaux tels que la perte de biodiversité et les maladies émergentes. Plus de 27 millions de spécimens du Musée seront hébergés dans l’installation aux côtés de laboratoires de pointe une fois la construction terminée en 2026.
À propos du Muséum d’histoire naturelle
Le Muséum d’histoire naturelle est à la fois un centre de recherche scientifique de premier plan et le musée d’histoire naturelle le plus visité d’Europe. Il est le gardien de l’une des collections scientifiques les plus importantes au monde comprenant plus de 80 millions de spécimens . L’échelle de cette collection permet aux chercheurs du monde entier de documenter comment les espèces ont réagi et continuent de réagir aux changements environnementaux, ce qui est essentiel pour aider à prédire ce qui pourrait arriver à l’avenir et pour éclairer les politiques et plans futurs pour aider la planète. Les 300 scientifiques du Musée continuent de représenter l’un des plus grands groupes au monde étudiant et permettant la recherche sur tous les aspects du monde naturel . Leur science fournit des données critiques pour aider la lutte mondiale pour sauver l’avenir de la planète des menaces majeures du changement climatique et de la perte de biodiversité grâce à la recherche de solutions telles que l’extraction durable des ressources naturelles. Le Musée accueille plus de cinq millions de visiteurs chaque année ; sa production numérique atteint des centaines de milliers de personnes dans plus de 200 pays chaque mois et ses expositions itinérantes ont été vues par environ 30 millions de personnes au cours des 10 dernières années . nhm.ac.uk
À propos de Frontier Economics Ltd
Frontier Economics Ltd est l’un des plus grands cabinets de conseil économique en Europe avec des bureaux à Berlin, Bruxelles, Cologne, Dublin, Londres, Madrid et Paris . Frontier utilise des outils technologiques de pointe pour résoudre des problèmes commerciaux et politiques complexes et travaille avec des organisations de premier plan des secteurs privé et public. frontier-economics.com .
SOURCE: Natural History Museum London (CP)
PHOTOS: Natural History Museum London
PHOTO du carousel: L’un des opérateurs de numérisation du Musée scanne un scarabée pour rejoindre les 4,93 millions de spécimens déjà disponibles en ligne. © Natural History Museum, Londres
Date de première publication: 26/10/2021

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire