Visiter Santiago du Chili : que faire dans cette ville ? – Instinct Voyageur

Ce quartier centralisé et chic reste assez vaste et détient de nombreux parcs et places à découvrir comme parc “de las esculturas”, avec ses 40 statues de célèbres artistes nationaux, le parc “Bustamante” et son skatepark, le parc “Balmaceda” et sa place de “la aviación” ou encore le parc “Ines de Suarez” avec ses nombreuses installations sportives comme des terrains de tennis de table, de basket et bien d’autres. Autant dire qu’avec tout cela, Providencia est un quartier à visiter à Santiago du Chili.

#2 Se promener autour du Rio Mapocho

Profitez d’une balade autour de la rivière Mapocho, un vrai régal pour vos yeux. Par-là, vous arriverez au Costanera Center, le mall le plus reconnu de Santiago notamment de par sa grande tour, la Gran Torre de Santiago, plus haut gratte-ciel d’Amérique latine. De nuit, en longeant ce fleuve, vous pourrez aussi admirer la fontaine du bicentenaire dans le parc Balmaceda qui est un magnifique spectacle pyrotechnique.

#3 Le quartier de Lastarria et son Cerro Santa Lucia

Un des plus beaux quartiers de Santiago du Chili, c’est Lastarria, le fameux quartier de beaux-arts. Vous pouvez vous promener au sein de ce quartier et admirer les nombreuses pièces culturelles. Parmi elles, ne ratez pas l’église de la Veracruz. Cet édifice du XIXe siècle est remarquable de par son architecture et ses fortes couleurs. Enfin, en passant par le “barrio Lastarria”, vous pourrez faire une halte au Cerro Santa Lucia. Celui-ci est d’ailleurs l’un des symboles même de la ville. Une vue imprenable sur Santiago du Chili est agréablement à apprécier une fois que vous avez grimpé la petite colline.

Je vous recommande une balade en famille ou en amoureux. Une belle déclaration et un soleil qui se couche, et voilà, votre séjour à Santiago sera tout simplement inoubliable. Visiter Santiago du Chili sans y passer ? Non pas possible !

#4 La colline San Cristobal

Ne l’oublions pas, Santiago du Chili est une ville encerclée par des montagnes, proche de la cordière des Andes. Si la ville est assez plate, elle détient plusieurs collines qui offrent de magnifiques points de vue sur la ville. Parmi elles, le Cerro San Cristobal est le plus marquant. En effet, cette colline est la plus haute de la ville. Pour y aller, vous avez le choix entre le téléphérique et la marche. Dans les 2 cas, le mix des 2 n’est pas mal pour admirer la beauté du paysage. En effet, faites comme moi, car j’ai opté pour le téléphérique pour la montée. Puis, j’ai descendu la colline à pied.

#5 La statue de la Vierge Marie

C’est une œuvre de MOREAU Mathurin créé en 1908. Il est érigé au sommet du Cerro San Cristobal. Une vue imprenable sur la capitale chilienne est à apprécier sans modération. Souvenez-vous, c’est bien ici que le Pape Jean Paul II a donné une messe en 1987. Par ailleurs, cette statue nous rappelle brièvement la célèbre statue du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro.

#6 Visiter les musées incontournables de Santiago du Chili

Que visiter à Santiago du Chili également ? Je vous recommande vivement d’aller faire un tour dans les nombreux musées de la ville. Il y en a tellement que je n’ai pas pu tous les faire lors de mon séjour. Néanmoins, celui qui m’a le plus marqué est le musée de la mémoire et des droits humains. Les amoureux de l’histoire et de la culture chilienne ne se privent pas de ce voyage fascinant au Chili. Âmes sensibles s’abstenir ! On révèle la véritable histoire que le Chili a traversée lors de la terrible dictature via les documentaires, les films et les témoignages. Ils relatent ainsi les crimes du régime Pinochet et sensibilisent sur les 40 000 victimes de tortures, d’exécutions et de disparitions. Un moment riche en émotion pour ma part, j’en ressors un peu chamboulé. L’essentiel est qu’en quelques heures, j’ai appris énormément de ce pays. Perso, fan d’histoire, impossible de pas voir ce musée lors de ma visite à Santiago.

Tarif : gratuit.

D’autres musées sont également à visiter notamment :

Musée national des beaux-arts : présent au sein du Palais des beaux-arts, il regroupe une collection d’œuvres d’art chiliennes. Prix : 600 pesos. El Museo de la moda : musée qui présente une série de designs mais aussi des statuts et autres performances artistiques. Prix : 5200 pesos. Musée des arts contemporains : qui offre des collections permanentes et temporaires de photographies, peintures, designs et sculptures. Prix : gratuit.El Museo de la solidaridad Salvador Aliende : ce projet culturel et politique regroupe une série d’œuvres d’art effectuées pendant l’époque de Salvador Aliende, ancien président Chilien renversé par le coup d’État de Pinochet. Prix : 1000 pesos.Musée de la science et de la technologie : il propose des expositions interactives sur plusieurs thèmes scientifiques comme l’aéronautique ou la géologie. Prix : 800 pesos.

#7 Le quartier Bellavista

Ici, c’est un tout autre monde qui vous attend. J’ai appris à sympathiser avec ce quartier assez branché de la ville. On remarque des bars par-ci et des restaurants par-là. Avant d’admirer la beauté du paysage, une pause crêpe à la française s’impose. Cela a complètement ravi mon palais, un petit coup de nostalgie que j’ai adoré ! Puis, on respire et on continue notre aventure dans les rues de Bellavista. Vous y découvrez de nombreux magasins pour faire des emplettes. La pierre est un beau souvenir que vous pourrez rapporter de votre voyage au Chili.

#8 La Plaza de Armas et ses alentours

Cœur historique de la ville, la place des armes ou Plaza de Armas en espagnol, est le lieu où Pedro de Valdivia fonda la ville en 1541. Cette grande place dallée décorée de massifs de fleurs et d’arbres, est aussi le lieu où se dressent la cathédrale métropolitaine et le palais épiscopal. Vous y trouverez également la poste centrale, le musée historique national et la mairie de Santiago.

#9 El palacio de la Moneda

Le palais de la Monaie appelée en espagnol el Palacio de la Moneda est le siège de la présidence chilienne. Ce massif monument est l’un des bâtiments les plus remarquables construits en Amérique Latine par les colons. Ce palais se dresse devant la majestueuse place de la constitution.

#10 La maison de Pablo Neruda, la chascona

Pablo Neruda, grand poète chilien, il est connu pour son prix Nobel de littérature, son action politique notamment en tant qu’ambassadeur du Chili en France et surtout pour être un opposant à Pinochet. Pablo Neruda détenait 3 maisons qui aujourd’hui sont transformées en musées. En plus d’être visité pour leur richesse historique et culturelle, ses maisons sont aussi remarquables pour leurs beautés ou leur vue imprenable.

La Chascona est la seule maison de Pablo Neruda localisée dans la capitale chilienne. Il a baptisé cette maison en hommage à sa principale muse et amour, Mathilde Urrutia. Si j’ai largement préféré la maison de Valparaiso et sa vue imprenable sur la mer, cette villa reste importante à découvrir si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire chilienne et ses protagonistes.

Visiter la Valle de l’Elqui

#11 Profiter de la vue imprenable depuis la Gran Torre de Santiago

Si à Paris, on a la Tour Eiffel, les Santiagois sont aussi fiers de leur Gran Torre de Santiago. Leurs points communs : un point de vue sur la ville. En montant les 260 mètres de hauteur (300 au total) de la tour, j’admire en effet un panorama de rêve sur Santiago du Chili. Si vous êtes tenté, la Gran Torre de Santiago ouvre ses portes à partir de 10 heures. Mais, le soir, c’est un tout autre spectacle sous le ciel étoilé que vous pourrez admirer. Absolument merveilleux !

Tarif de la Gran Torre de Santiago : 10 000 pesos chilien soit 10,50 euros.

#12 Découvrir le parc métropolitain du Cerro San Cristobal

Pour ceux qui ont peur du vide, abstenez-vous. Il est préférable de prendre de la hauteur d’une tout autre manière. Croyez-moi, aller à Santiago du Chili vous réserve que du bonheur et plein de surprises. On peut citer par exemple le parc métropolitain de Cerro San Cristobal qui est le poumon de Santiago. Voici un autre sommet à côtoyer dans la ville, mais c’est aussi l’occasion d’apprécier les 150 espèces d’animaux dans le parc. J’ai pu apercevoir des tigres, des kangourous et même des flamants roses. Le cadre est idyllique et sans oublier la belle statue de la Vierge Marie qui surplombe toute la ville.

#13 Faire un tour au Fantasilandia

Une tout autre ambiance est également proposée dans ce parc d’attractions à Santiago du Chili. Il regorge de multiples activités destinées à toute la famille. On y retrouve des montagnes russes, notamment le boomerang ou le Wild Mouse tournoyant. Les enfants affichent de grands sourires sur leur visage en profitant des attractions aquatiques. Les plus grands affrontent plus leurs peurs à l’X-treme fall de Fantasilandia. Bref, il y en a pour tous les goûts.

Prix : 13 990 pesos du lundi au vendredi et 14 990 du samedi au dimanche.

#14 S’amuser au musée interactif Mirador

Lors de ma visite à Santiago du Chili, j’ai découvert le musée interactif Mirador de la ville. Les éléments interactifs lumineux 2D et 3D vous plongent dans l’espace. La sensation de profondeur est ressentie à chaque pas que je fais dans ce site. L’objectif est de comprendre la physique, la chimie et l’astronomie. Pour ce faire, les visiteurs ont droit de toucher les objets exposés. Pari réussi pour le musée !

Tarif : 4000 pesos.

#15 Visiter le marché central de Santiago

Je me suis également baladé au marché central de Santiago. Je retrouve des fruits, des légumes et la fameuse tuna ou la figue de barbarie dans ce merveilleux brouhaha. J’ai bien sympathisé avec les vendeurs. Ils ont l’art de vous convaincre et il est impossible que vous rentriez les mains vides. Au final, je me retrouve avec des fruits secs, des légumes et même des « Carne vegetal » ( il s’agit de protéines de soja).

#16 Boire un Terremoto dans l’un des plus vieux bars de Santiago

Après avoir sympathisé avec des Chiliens, j’apprends l’existence d’un curieux cocktail renommé au sein de la capitale, le Terremoto qui veut dire tremblement de terre. Pourquoi ce nom ai-je demandé ? Ils m’ont expliqué qu’après 2 cocktails, quand la terre commence à tourner on comprend mieux ce nom. Et en effet, ce mélange est aussi bon que traître, je vous conseille fortement la modération pour ce cocktail composé de vin blanc, glace à l’ananas, grenadine et pisco, alcool chilien.

Ce cocktail est tellement renommé qu’il fait partie à part entière de la fête nationale chilienne, le 18 et 19 septembre.

Le meilleur endroit pour goûter ce curieux mélange reste la Pioja, l’un des plus anciens bars de la ville. Vous serez plongée dans le Santiago typique dans cet endroit.

#17 Templo Bahá’í

Et oui ! Il y a un temple bouddhiste à Santiago du Chili. Le Templo Bahá’í est un temple circulaire en forme de 9 voiles de marbre et verres coulés cintrés. Situé en hauteur, vous pourrez profiter d’une merveilleuse vue en plus d’une architecture insolite.

#18 La villa Grimaldi

Dure épreuve, la villa Grimaldi est une grande propriété qui servait de centre de détention et de torture clandestine pendant la terrible dictature du Chili. Aujourd’hui, ce lieu est un centre de commémoration afin de ne pas oublier les 4 500 détenus de 1973 à 1978.

#19 Plaza Ñuñoa

La place Ñuñoa est un lieu de regroupement social qui s’anime d’autant plus en soirée. Entre musique et spectacles en tout genre, ce lieu permet aux habitants de la ville, notamment les jeunes, de se regrouper et de s’amuser.

#20 Faire un walking tour

J’adore les free walking tour. Non pas pour le côté gratuit car il faudra dans tous les cas donner un pourboire, mais pour le dynamisme de ces tours et la possibilité d’en apprendre davantage sur la ville, son histoire et son folklore. Il existe de nombreuses sociétés qui proposent des free walking tour mais la majorité partent du même endroit, la Plaza de Armas.

Que visiter aux alentours de Santiago du Chili ?

#1 La vallée viticole de Maipo

Ma passion pour le vin (comme vous aussi je parie !) m’a rattrapé quand j’ai choisi de voyager à Santiago du Chili. Direction le plein sud de la ville, je vais découvrir la vallée viticole de Maipo. Le vin chilien n’est plus à présenter à la scène internationale. J’arrive enfin à destination après une cinquantaine de kilomètres. Celle-ci en vaut réellement le coup, car j’ai pu visiter une cave avec une architecture incroyable et ses vins divins ! Je ramène évidemment un cabernet sauvignon après avoir dégusté les meilleurs crus du Chili.

#2 Aller skier à Valle Nevado ou El Colorado

Dans un tout autre registre, vous pouvez aussi skier à Valle Nevado ou El Colorado. L’envie ne nous manque pas après avoir aperçu ces sommets enneigés depuis notre visite à Santiago du Chili. L’arrière-plan est sublime en période hivernale, autrement dit de juin à octobre. Il est inutile de vous inquiéter pour l’équipement de ski, les stations vous aident à profiter pleinement de vos activités.

#3 Faire du rafting à cajon del Maipo

A quelques kilomètres de Santiago du Chili, en plein cœur de la cordillère des Andes, se trouve Cajon del Maipo. Ce lieu idyllique est propice pour le camping et les activités en extérieurs. Vous pourrez décompresser de la cacophonie de la capitale grâce au calme de la montagne. Vous pourrez ainsi profiter des termes en extérieurs, visiter la lagune et le réservoir el Yeso, faire de la randonnée, aller jusqu’au volcan et enfin, aller faire du rafting !

#4 Manger un pastel de choclo à Pomaire

Village connu pour ses poteries en grès et en céramique, Pomaire est également connu pour son fameux pastel de choclo. Ce gâteau de maïs agrémenté de bœuf, poulet et olive peut être dégusté à Santiago bien entendu mais, comme me l’ont dit de nombreux Chiliens, le meilleur est à Pomaire. Beaucoup de familles de Santiago vont à Pomaire pour une journée afin de profiter de la bonne ambiance du village et surtout, déguster ce fameux pastel de choclo.

#5 Decouvrir la colorée Valparaiso et la renommée Viña Del Mar

À moins de 1h30 de Santiago, le musée à ciel ouvert, Valparaiso est reconnu pour l’envergure de son street art. En effet, ce port est apprécié pour ses rues colorées avec des maisons de toutes les teintes possibles mais aussi son centre rempli d’œuvres artistiques. Ici, murs, portes et même marches d’escaliers, ici tout est décoré de street arts. Vous pourrez aussi y voir la deuxième maison de Pablo Neruda, avec son impressionnante vue sur la mer et les nombreuses maisons colorées de la ville. Visiter Valparaiso est un must lors de votre visite au Chili.

À côté de Valparaiso, vous pourrez trouver Viña del Mar connu pour son festival de la chanson qui a récompensé les grands noms de la musique d’Amérique Latine, cette ville au bord de l’eau propose des plages et une ambiance qui fait bon vivre.

#6 Passer la frontière à Mendoza

À 4h40 de Santiago, vous pouvez traverser la frontière et aller découvrir la ville d’Argentine, Mendoza. Cette ville connue pour ses vins rouges est une agréable destination pour un petit week-end. Beaucoup d’expatriés choisissent notamment cette ville pour sortir du Chili afin de renouveler leur visa touristique.

#7 Partir pour l’île de pâque

La meilleure destination pour la fin, l’île de Pâques qui se perd dans le Pacifique. En 1995, elle devient patrimoine de l’UNESCO. Le mystère plane toujours concernant l’arrivée de ces 300 colosses de basaltes, ainsi que les moaï. On connaît l’origine de son nom, le navigateur qui a découvert cette merveille… Nous savons aussi le moyen de s’y rendre : par avion à Santiago du Chili, seule ville proposant cette destination.

Quand visiter Santiago du Chili ?

L’avantage avec la capitale chilienne, c’est son climat méditerranéen chaud avec été sec. Je vous recommande d’aller à Santiago du Chili à partir du mois de janvier jusqu’au mois de mai. Du mois d’octobre à décembre, c’est aussi une bonne saison pour partir à Santiago du Chili en famille, en couple ou en solo.

Comment aller visiter Santiago du Chili et s’y déplacer ?

Entrer sur le terrain Chilien

Pour une période de 90 jours au maximum, en tant que Français, vous n’avez pas besoin d’un visa de tourisme pour voyager au Chili. Il faudra juste embarquer avec votre passeport (en règle évidemment !) et un billet de sortie. Avec un frais de prorogation de 100 USD, vous prolongez votre périple de 3 mois. Aussi, beaucoup d’expatriés choisissent de sortir du pays pour renouveler leur visa. À l’entrée du pays, vous apportez la photocopie de votre passeport et la carte de touriste.

Le visa étudiant existe pour étudier au Chili. Pour y travailler, il faudra un permis de résidence définitive après 2 années d’études. Par ailleurs, un visa temporaire est primordial si vous comptez y effectuer un stage rémunéré. Nombreuses sont les dispositions nouvelles à prendre en compte dans le cadre du nouveau projet de loi. Si vous voulez partir à Santiago du Chili, consultez les sites du consulat général du Chili en France pour plus de détails.

Pour ce qui est de l’arrivée à Santiago, rien de plus simple, il existe des avions directs depuis Paris jusqu’à la capitale chilienne.

Visiter l’île de Chiloe en Patagonie

Se déplacer dans la ville

Si vous visitez Santiago du Chili, il y a d’abord le métro. Ce qu’il faut retenir avant tout, c’est que 5 lignes de métro couvrent la capitale avec une centaine de stations. Sachez que le métro ne s’arrête pas dans tous les quartiers de la ville. De ce fait, vous observez la couleur du train qui va arriver pour ne pas se perdre à Santiago du Chili. Dès que vous atteignez le métro, suivez le plan de la ligne avec des couleurs comme rappel. Par ailleurs, si aucune couleur n’est affichée, cela veut dire qu’il dessert toutes les stations.

Vous avez aussi le transport urbain de Santiago ou communément appelé Transantiago. Il englobe ainsi le bus et le métro. La modernité est au rendez-vous et il vous suffit d’une carte électronique BIP ou d’un ticket au guichet pour vous déplacer dans toute la ville. Très efficace, vous disposez d’une heure et quart de bus gratuits juste après votre passage dans le métro. Pour ma part, cette option m’a beaucoup aidé quand j’ai visité Santiago du Chili.

Où manger à Santiago du Chili ?

J’ai pu déguster des plats succulents dans tous les quartiers de la capitale chilienne. Je vous recommande un voyage gastronomique à Santiago du Chili, non pas seulement pour découvrir les spécialités culinaires de Santiago. Direction un restaurant végétarien dans le quartier Providencia. Vous faites une escale en Italie avec les lasagnes, en Californie avec la salade et à Thaïlande pour les woks. On poursuit avec un autre établissement en passant par Barcelone avec ses tapas.

Vous êtes encore prêt pour cette aventure culinaire ? J’ai visité Buenos Aires avec le fameux plat « le trio d’empanadas ». Vous découvrez aussi à Santiago du Chili des burgers et du Coca Cola. Pendant un court instant, je me suis retrouvé aux États-Unis. Pour faire le tour du monde gastronomique dans la capitale chilienne, vous devez bien suivre le guide. On y trouve également des bars ou des discothèques, toutes les conditions sont réunies pour que chacun passe d’agréables moments.

Visiter San Pedro de Atacama

Où loger à Santiago du Chili ?

En plein cœur de la ville, on trouve une auberge de jeunesse, Santiago Backpackers. De votre chambre, vous avez une vue sur la montagne et la ville. La connexion Wi-Fi se trouve que dans les parties communes. Le matin, l’établissement vous sert un bon petit-déjeuner !

Cliquez ici pour vérifier la disponibilité du Santiago Backpackers

Vous voulez un peu de confort et une piscine extérieure, Alojamientos Gran Santiago est l’hôtel idéal pour vous. Ici, vous partez tranquillement visiter les musées ou les sites historiques.

Cliquez ici pour vérifier la disponibilité du Alojamientos Gran Santiago

À 7 minutes en voiture de la capitale chilienne, l’ Hôtel Diego de Almagro Aeropuerto est un des meilleurs choix d’hébergement. Si vous voulez visiter Santiago du Chili, un séjour dans cet établissement vous ravira avec son petit-déjeuner buffet, son centre de remise en forme, son restaurant ou son service d’étage.

Cliquez ici pour vérifier la disponibilité de l’Hotel Diego de Almagro Aeropuerto

Concevez vous-même votre voyage de rêve au Chili avec une agence locale spécialiste de la destination.

En résumé, si Santiago du Chili n’est pas la destination la plus prisée du continent, prenez votre temps pour la visiter. De toute manière, il y a de fortes chances pour que votre avion reparte de la capitale. Alors, autant lui laisser sa chance et y consacrer un peu de temps !

J’ai créé ce blog voyage en 2010 après 15 ans de voyage autour du monde. Digital nomad et blogueur voyage depuis 2011, je vis une grande partie de l’année à l’étranger. Je suis aussi podcasteur, coach et auteur du livre « Libre d’être digital nomad ».

Articles qui devraient vous plaire :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire