Le ministère grec de la Culture et des Sports et Microsoft s’associent pour conserver sous forme numérique l’ancien site d’Olympie – Le Lezard

La conservation numérique de l’ancienne Olympia offre à chacun la possibilité de découvrir le site pendant l’une des périodes les plus importantes de l’histoire. Olympie reprend vie de façon réaliste et captivante, ce qui n’avait jamais été possible auparavant. Cette nouvelle forme d’archivage numérique continuera d’offrir un portail vers une autre ère, nous aidant à comprendre ce que l’humanité a accompli dans le passé et nous rappelant ce dont nous sommes capables aujourd’hui.

« Ancient Olympia: Common Grounds » est une façon unique de découvrir le fier patrimoine culturel de la Grèce. Les visiteurs du monde entier peuvent visiter virtuellement l’ancien site d’Olympie et se retrouver aux premières loges de l’Histoire à l’aide de la technologie de réalité augmentée », a déclaré Kyriakos Mitsotakis, premier ministre grec.

« Le projet visant à conserver l’ancienne Olympie sous forme numérique est une réalisation remarquable dans le domaine du patrimoine culturel, réunissant l’histoire des hommes et la technologie de pointe au profit du monde entier et permettant aux générations futures de découvrir de nouvelles façons d’explorer notre passé », a déclaré Brad Smith, président et vice-président du conseil d’administration de Microsoft.

« Avec la représentation numérique du sanctuaire panhellénique de l’ancienne Olympie, son patrimoine culturel – mais aussi les valeurs de l’olympisme, la paix, l’harmonie, l’excellence et la noble rivalité – devient accessible au monde entier grâce à l’utilisation de technologies de pointe. Le projet de conservation numérique, via l’utilisation de l’intelligence artificielle et des technologies de réalité augmentée, mis en oeuvre grâce au parrainage culturel de Microsoft, promeut et met en valeur le site archéologique unique et emblématique de l’Ancienne Olympie. Cela contribue à la recherche et à la documentation des monuments, soutient le tourisme et l’extraversion du pays en tant que démocratie moderne et forte, qui peut s’enorgueillir d’un long passé historique et culturel et d’une dynamique de développement incontestable », a déclaré Lina Mendoni, ministre grec de la Culture et des Sports.

« Nous remercions le gouvernement grec de la confiance et du grand partenariat qu’il a mis en place pour faire de ce projet une réalité. J’ai hâte d’explorer les différentes façons dont nous pouvons travailler ensemble pour tirer davantage parti de « Common Grounds » pour favoriser le tourisme, l’éducation et l’image de la Grèce dans le reste du monde », a déclaré Theodosis Michalopoulos, directeur général de Microsoft dans la zone regroupant la Grèce, Chypre et Malte.

Au total, le projet conserve 27 monuments du site sous forme numérique, dont le Stade Olympique d’origine, les temples de Zeus et d’Héra, et l’atelier du célèbre sculpteur Phidias. Dans l’expérience 3D, ces bâtiments sont recréés dans les moindres détails, minutieusement étudiés par les archéologues experts du ministère grec afin de proposer une représentation aussi fidèle que possible des formes originales. Les calendriers historiques des changements du site au fil du temps et les représentations des artéfacts de chaque période sont également présentés.

Dans le cadre de son programme « L’IA pour le patrimoine culturel », Microsoft s’est associé à l’entreprise technologique Iconem, spécialisée dans la numérisation de sites historiques en 3D, pour créer le modèle fondateur de l’ancienne Olympie. Des caméras au sol et des drones ont été utilisés pour prendre des centaines de milliers d’images du site, que l’intelligence artificielle de Microsoft a traitées pour créer des modèles si précis qu’ils les rendent photoréalistes.

La collaboration entre le ministère grec de la Culture et des Sports et Microsoft a permis de réunir des professionnels de divers horizons – théoriques et techniques, comme des archéologues et des développeurs – et de diverses parties du monde pour travailler, trouver de nouvelles façons de surmonter les défis et, finalement, trouver un terrain d’entente pour donner vie à ce projet, non seulement pour préserver le passé grâce à l’utilisation de la technologie de l’IA, mais également pour promouvoir ces principes dans l’avenir.

Ces monuments ont survécu au passage du temps, aux guerres, aux tremblements de terre et à la modernisation. Désormais, ils ont besoin d’être conservés sous forme numérique afin que toutes les preuves de la riche histoire et des valeurs civiles communes sur lesquelles le site a été construit soient remises aux générations futures.

L’expérience Web est accessible sur le site olympiacommongrounds.gr, et l’application peut être téléchargée sur les boutiques d’applications pour iOS et Android.

L’exposition « Ancient Olympia: Common Grounds », qui présente la visite virtuelle HoloLens 2, est désormais ouverte au public au Musée olympique d’Athènes.

Microsoft (Nasdaq « MSFT » @microsoft) permet la transformation numérique pour une ère d’environnements cloud et de périphériques intelligents. Sa mission est de donner à chaque personne et à chaque organisation sur la planète les moyens d’en faire plus.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

Communiqué envoyé le 11 novembre 2021 à 11:21 et diffusé par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire