Le savoir verre – Capturing Craft – iledefrance.sortir.eu

Depuis 2018, Mingei explore les possibilités de représenter et de rendre accessible au public les aspects matériels et immatériels de l’artisanat en tant que patrimoine culturel. Dans ce cadre, une enquête historique et ethnographique sur les techniques du verre a été réalisée autour d’une carafe en cristal du XIXe siècle, présentée dans les collections Matériaux du musée. Cette carafe, commandée en 1842 par le professeur de chimie du Conservatoire Eugène Péligot à la cristallerie de Choisy-le-Roy, est mise en scène de façon pédagogique par la décomposition des différentes étapes de sa fabrication.

Mais qu’en est-il des gestes techniques du verrier ? Peut-on faire revivre cet ensemble inanimé ? L’installation Le savoir verre – Capturing Craft propose une réponse à ces questions en confrontant cet ensemble historique aux outils et techniques d’aujourd’hui car ceux-ci sont à peine différents dans leurs formes, leurs matériaux et leur pratique. La reconstitution en 3D d’une halle de soufflage et le dispositif d’expérimentation permet au public d’appréhender et de reproduire le plus précisément les gestes du verrier. Les visiteurs sont aussi invités à jouer via une application mobile qui les mènera au plus près des objets historiques de la collection verrière du Musée.

Re-fabriquer la carafe du XIXe siècle La re-fabrication de la carafe par les maitres verriers Jean-Pierre Mateus et Dominique Jamy, s’est déroulée au Centre de Recherche et de Formation aux Arts Verriers (CERFAV) en septembre 2019. Elle s’est accompagnée d’une ethnographie des gestes techniques, d’une captation numérique des mouvements des verriers au travail et d’une numérisation complète de tous les outils utilisés dans cette action.

Ces données ont ensuite été analysées et transcrites sous forme de visualisations numériques pour mieux comprendre les gestes de l’artisan. Les contraintes du travail à chaud imposant de fréquents allers-retours vers le four pour réchauffer la pièce et lui garder une température de travail autour de 800° C, toute une chorégraphie s’installe dans la halle entre les deux souffleurs, leurs outils, les différents fours et le verre. La numérisation proposée dans l’installation permet d’observer, sous tous les angles et à différentes échelles, cette action technique complexe, d’isoler chaque outil, chaque geste, chaque état de la matière à l’œuvre au cours du processus de fabrication de la carafe et de plonger ainsi au cœur du savoir verre.

Cette installation intègre les événements labélisés « 2022, Année internationale du verre », une résolution proclamée par l’ONU soulignant le rôle du verre dans les domaines scientifiques, économiques, artistiques et culturels.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire