La grotte Cosquer prend forme à la Villa Méditerranée – La Marseillaise

Dans la pénombre du sous-sol de la Villa Méditerranée, c’est un chantier d’exception qui s’est ouvert aux journalistes : celui de la restitution de la grotte Cosquer, où s’affaire une quarantaine d’ouvriers depuis septembre 2020. Découverte en 1985 au Cap Morgiou par le plongeur Henri Cosquer, la grotte engloutie datée de plus de trente mille ans avant notre ère présente un patrimoine exceptionnel, composé de plus de 500 œuvres d’art pariétal répertoriées sur ses voûtes et parois. Condamné par la montée inexorable des eaux provoquée par le réchauffement climatique, ce témoignage inestimable de l’art paléolithique est l’objet de ce sauvetage virtuel financé à hauteur de 24 millions d’euros, dont 9 millions alloués par la Région Sud-Paca.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire