Réponses aux demandes de renvoi devant le JLD, une (r)évolution

Saisi d’une demande de renvoi, le juge des libertés et de la détention (JLD) peut rendre sa décision sans entendre le ministère public et sa motivation doit figurer dans l’ordonnance ou dans le procès-verbal du débat contradictoire. Le fait que la défense n’ait pas eu la parole en dernier sur une demande de renvoi n’entraîne la nullité de l’ordonnance prise qu’en cas de grief.

Sur la boutique Dalloz

en lire plus

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire